Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

24 avril 2023 - 07h10 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

« Les compétences marocaines du monde représentent un capital humain inestimable (intellectuel, financier, social, culturel et entrepreneurial) et un vaste réservoir d’expériences et de savoir-faire pour le Maroc. La mobilisation des compétences marocaines à l’étranger est un enjeu déterminant pour le Maroc, car elle permet de renforcer les liens entre la diaspora et le pays d’origine, de stimuler l’innovation et la créativité, de favoriser la coopération internationale et de contribuer au développement économique et social du pays », a déclaré Abdelkhalek Hassini, conférencier et professeur d’espagnol à l’Académie de Versailles et président de l’Association « CADOriental Europe » dans un entretien à Finances News Hebdo.

À lire : Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Selon lui, les Marocains du monde (MDM), « hautement qualifiés », peuvent contribuer de manière significative au développement de nombreux secteurs comme l’entrepreneuriat, l’investissement, la recherche et le développement, la médecine, la santé, le commerce équitable, les nouvelles technologies… Malheureusement, ils constituent des « ressources généralement sous-utilisées et ne sont pas toujours bien intégrées dans les politiques de développement territorial et régional ». Pour maximiser leur contribution, l’expert propose d’« explorer les opportunités offertes par les MDM pour soutenir les politiques et les projets de développement au Maroc ».

À lire : La contribution des MRE au développement du Maroc au cœur d’une conférence à Londres

Dans le détail, « il est nécessaire de mettre en place des programmes qui favorisent leur participation active et leur engagement dans des projets de développement économique, social et culturel, de créer un environnement favorable à l’entrepreneuriat au Maroc en offrant des incitations fiscales et en facilitant l’accès au financement, de comprendre les enjeux liés à l’adoption des MDM pour le développement durable au Maroc, de bien identifier les opportunités et les défis liés à la mise en place des MDM dans les différents secteurs clés de l’économie marocaine, de favoriser la création d’incubateurs d’entreprises pour encourager l’entrepreneuriat des MDM et faciliter le lancement de nouveaux projets innovants », poursuit Abdelkhalek Hassini.

À lire : Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Dans son discours du 20 août 2022, le roi Mohammed VI a appelé à une implication plus effective des compétences marocaines du monde dans le développement du royaume. Selon le conférencier, la mise en œuvre de cette vision passe entre autres par « la création de structures dédiées et l’établissement d’un dialogue » avec les MDM qui rencontrent des difficultés de divers ordres (distance géographique, barrières linguistiques et culturelles, problèmes administratifs, manque de confiance et de reconnaissance, etc.) « pour partager leur savoir-faire et expertise avec leur pays d’origine » et ainsi aider au renforcement de la « coopération universitaire » et « décentralisée ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coopération - Recherche - Développement - MRE

Aller plus loin

La contribution des MRE au développement du Maroc au cœur d’un colloque à Rabat

Mettre en avant la contribution des Marocains du monde au développement du Maroc. C’est l’objectif du colloque tenu vendredi à l’Université Mohamed V de Rabat sous le thème «...

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et...

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont...

La contribution des MRE au développement du Maroc au cœur d’une conférence à Londres

Comment encourager les Marocains résidant à l’étranger (MRE) à contribuer au développement économique du Maroc ? C’est le thème de la première d’une série de conférences initiée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...