Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

11 septembre 2022 - 08h00 - Economie - Ecrit par : A.P

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont disposés à le servir à le défendre de toutes les manières possibles.

Cette forte communauté hétérogène de Marocains disséminés aux quatre coins du monde, garde un lien très fort avec le Maroc. Dans son discours à l’occasion du 69ᵉ anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple, Mohammed VI a fait un clin d’œil à ces MRE, insistant sur « la force du lien qui les unit indéfectiblement à leur patrie, leur attachement à ses symboles sacrés et leur engagement déterminé à défendre ses intérêts supérieurs, quels que puissent être les problèmes et les difficultés qu’ils affrontent ».

À lire : Marhaba 2022 : 1 430 340 MRE et 349 735 véhicules sont arrivés au Maroc

Cet attachement des MRE au Maroc se manifeste de deux manières. D’abord dans le cadre de l’Opération Marhaba. Cet été, 1 117 736 MRE et 270 754 véhicules sont entrés au Maroc via les différents ports, entre le 5 juin et le 29 août dernier, selon les chiffres du gouvernement. Un afflux de MRE qui a apporté une bouée d’air frais au secteur du tourisme durement touché par la crise sanitaire du Covid-19. Ensuite, à travers les transferts de fonds. Ceux-ci ont atteint un niveau record de 93,7 milliards de dirhams en 2021, soit une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, selon un rapport de Bank Al-Maghrib (BAM).

À lire : Transferts des MRE : record absolu cette année

En dehors de ces deux aspects, les MRE sont quasi-absents du débat politique et public. « Les MRE doivent devenir une communauté […] impliquée dans le processus de développement économique. Puisqu’ils ont des spécificités propres, nous devons inventer une nouvelle forme de ‘lien’ économique, culturel et cultuel », a expliqué Amine Saâd, journaliste et président de la fondation Trophées des Marocains du monde dans un entretien à la MAP, soulignant la nécessité d’institutionnaliser la relation avec les MRE et l’intégrer dans la dynamique de croissance et de développement.

À lire : Les transferts de fonds des MRE augmentent de 40 % en 2021

Pour attirer l’investissement des MRE, Mohammed VI envisage la « mise en place de mécanismes efficaces de parrainage, d’accompagnement et de partenariat ». Ceci, pour pallier les difficultés liées aux procédures administratives (14,0 %) et au manque d’incitations fiscales (8,6 %), soulevées par les MRE dans une enquête du Haut-Commissariat au Plan (HCP) parue en 2020. Selon l’étude, seulement 2,9 % de MRE ont réalisé des projets d’investissement au Maroc, avec une forte concentration dans les secteurs de l’immobilier (40,7 %), l’agriculture (19 %) et la construction (16,6 %). Le Maroc devrait aussi puiser dans ce vivier de compétences que constituent les MRE dont plus de 400 000 ont un niveau Bac+5 et plus.

Sujets associés : Transferts des MRE - Opération Marhaba 2023 - MRE

Aller plus loin

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 40 % en 2021

Les envois de fonds effectués par les Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) au titre de l’année dernière, ont augmenté de 40 %, grâce à la reprise des activités dans les pays...

La contribution des MRE au développement du Maroc au cœur d’un colloque à Rabat

Mettre en avant la contribution des Marocains du monde au développement du Maroc. C’est l’objectif du colloque tenu vendredi à l’Université Mohamed V de Rabat sous le thème «...

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et...

Laila Harrak, le visage marocain de CNN International

Ancienne stagiaire de CNN International, la Maroco-néerlandaise Laila Harrak a capitalisé des années d’expérience professionnelle dans plusieurs autres chaines de télévision...

Ces articles devraient vous intéresser :

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en force.

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent ces citoyens marocains résidant à travers le monde dans le...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Jet-skis, bateaux de plaisance... que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a mis en place un régime d’admission temporaire pour les moyens de transport maritimes privés, en particulier les bateaux de plaisance, appartenant à des personnes résidant à l’étranger.