La contribution des MRE au développement du Maroc au cœur d’une conférence à Londres

13 novembre 2022 - 13h30 - Economie - Ecrit par : P. A

Comment encourager les Marocains résidant à l’étranger (MRE) à contribuer au développement économique du Maroc ? C’est le thème de la première d’une série de conférences initiée par la Fondation Trophées Marocains du Monde (FTMM) et BM Magazine. La rencontre s’est tenue vendredi à Londres.

Cette initiative vise à échanger avec les MRE dans les principales capitales des pays d’accueil afin de réfléchir aux moyens et mécanismes à mettre en place pour favoriser les investissements de ces derniers au Maroc qui jouit d’un environnement socioéconomique et légal favorable, selon Younes Hajoui, responsable de la gestion des actifs à la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT).

Le Maroc a mis en place un cadre incitatif attractif pour permettre aux grands groupes touristiques et hôteliers mondiaux de s’installer dans le royaume, a précisé Hajoui, ajoutant que les Centres régionaux d’investissement (CRI) ont l’obligation légale de répondre à toutes les demandes dans un délai maximal de 30 jours. Depuis 17 ans, le nombre de touristes visitant le Maroc n’a jamais baissé, ce qui fait dire à Hajoui que « c’est le moment d’investir du Maroc, terre de stabilité et de croissance économique ».

À lire : Transferts des MRE : record absolu cette année

La stratégie du Maroc repose sur le développement des industries automobile, agro-alimentaire, textile, offshore, aéronautique et numérique, de la gestion des eaux et des énergies renouvelables, explique pour sa part, Tarik Haddi, président du Directoire d’Azur Innovation Fund, ciblant les startups innovantes. Dans le secteur de l’automobile par exemple, le Maroc a réussi en 15 ans à construire un écosystème de 250 entreprises d’une capacité de production de 700 000 voitures par an, souligne-t-il.

En raison de sa position géographique stratégique, le Maroc est le seul pays africain à avoir un accord de voisinage et d’association avec l’Union européenne, un accord de libre-échange avec les États-Unis et des accords commerciaux avec les puissances économiques de la Méditerranée hors UE, a fait savoir Tarik Haddi. Saluant le rôle du secteur bancaire dans l’accompagnement des projets structurants depuis 20 ans, Mohammed Afrine, CEO de Bank of Africa EuroServices, a assuré de la disponibilité des institutions financières à accompagner les MRE qui désirent investir dans le royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Londres - Transferts des MRE - MRE

Aller plus loin

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont...

Londres : une Marocaine sacrée meilleure Analyste financière 2023

La Marocaine Lamiaa Chaâbi, fille de l’homme d’affaires Mohsen Chaâbi et petite-fille de Haj Miloud Chaâbi, a été sacrée Meilleure analyste financière en investissement de...

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et...

Les Marocains du monde consultés par le Conseil économique et social

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) vient de lancer une consultation numérique destinée aux Marocains du monde (MDM). Elle s’inscrit dans le cadre des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Le groupe Thalès renforce sa présence au Maroc, près de 150 emplois à terme

Le groupe français Thalès, spécialiste mondial de cybersécurité, va renforcer sa présence au Maroc à travers un nouvel investissement d’une valeur de plus de 350 millions de dirhams dédié au secteur de l’outsourcing.

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.