Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

30 octobre 2022 - 17h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région dédiée aux compétences marocaines à l’étranger.

La rencontre se tient en exécution des directives royales contenues dans le discours du roi Mohammed VI à l’occasion de la Fête de la révolution du roi et du peuple. Le Souverain avait insisté sur la nécessité de solliciter la contribution des compétences à l’étranger dans la réalisation des projets de développement prioritaires du royaume, a rappelé Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, dans son discours d’ouverture de l’évènement.

« Le Maroc fait partie des pays qui ont su maintenir des liens forts avec leur communauté à l’étranger, grâce à une démarche de politique publique au profit de ces communautés qui aspirent à renforcer le lien social et à faire découvrir le patrimoine culturel qui caractérise l’identité marocaine, riche dans ses affluents multiculturels, notamment pour les générations nées au pays de la diaspora », a expliqué le ministre, saluant la contribution déterminante des Marocains de l’étranger pendant la crise sanitaire.

À lire : Le Maroc veut mobiliser 10 000 compétences marocaines résidant à l’étranger à l’horizon 2030

Pour Miraoui, « mobiliser les compétences marocaines à l’étranger pour la réussite des projets de transformation sur lesquels s’appuie le plan national d’accélération est une option incontournable pour renforcer les capacités d’encadrement pédagogique au sein des institutions universitaires nationales, accompagner la mobilité des étudiants et des chercheurs au niveau international ou impliquer ces compétences dans les programmes de recherche scientifique et les activités d’innovation ».

Le ministre a aussi mis l’accent sur la création d’un cadre de motivation en vue d’attirer ces compétences et de leur fournir les conditions favorables pour leur permettre de contribuer efficacement à l’amélioration qualitative du système de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. « Conscient de la nécessité de gagner cet important pari, le ministère a lancé un ensemble de réformes concernant le cadre légal et règlementaire visant à accroître l’attractivité de la profession enseignante dans les établissements universitaires », a-t-il indiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) - Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres - Abdellatif Miraoui - MRE

Aller plus loin

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et...

Fuite des cerveaux : le Maroc perd 600 ingénieurs par an

L’exode massif des compétences marocaines ne touche pas que le secteur sanitaire. L’ingénierie n’y échappe pas, selon une analyse faite par Hamida Benlemlih, directrice générale...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les...

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.