Les marocains des Pays-Bas soulagés

26 juin 2006 - 20h19 - Monde - Ecrit par :

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les retraités marocains rentrés des Pays-Bas ont fini par obtenir gain de cause. Les autorités néerlandaises ont rectifié la loi AWBZ et établi un coefficient pour le Maroc qui ne grève plus les pensions de cette catégorie.

Plus de 17.000 Marocains, retraités rentrés des Pays-Bas, ou leurs ayants droit pourront enfin "souffler". Leurs pensions ne seront plus englouties par les contributions imposées, précédemment, par la nouvelle loi néerlandaise sur la couverture sociale (AWBZ).

Selon Mohamed Sayem, de la Fondation hollandaise de soutien aux émigrés qui retournent dans leur pays d’origine (SSR, sise à Berkane), le Parlement des Pays-Bas a amendé ladite loi et de manière radicale pour l’adapter aux réalités marocaines. Cela intervient après des initiatives du ministère néerlandais de la Santé publique, du Bien-être et des Sports suite à des réunions entre responsables des deux pays.

Concrètement, et à partir de janvier 2007, les retraités marocains rentrés des Pays-Bas n’auront à payer que 1 % de ce qu’ils auraient payé s’ils étaient restés dans leur ex-pays d’accueil. Autrement dit, si la contribution annuelle aux Pays-Bas est, par exemple, de l’ordre de 2.000 euros, les retraités marocains concernés n’auront à payer que 24,96 euros, soit encore 2,08 euros par mois. Le tout se fera selon un coefficient fixé pour le Maroc (parmi un groupe de 37 pays) et qui est de 0,0125 %.

Mohamed Sayem ne cache pas sa satisfaction de cette décision entérinée par le Parlement néerlandais qui soulagera les souffrances de milliers de personnes, mais affirme toutefois que cette révision n’influera pas sur les prestations dont bénéficie cette catégorie d’assurés.
Selon cette nouvelle législation néerlandaise, les retraités marocains étaient obligés, depuis début 2006, à s’acquitter d’une moyenne de 180 euros par mois. Les contributions fixées par la loi AWBZ englobent une cotisation personnelle de 71 euros pour tout membre de la famille âgé de plus de 18 ans, un impôt sur le revenu d’un taux de 6,5 % en plus d’une autre cotisation de 8,80 %. Pour la majorité des retraités marocains, cela allait parfois au-delà de leurs pensions (Voir notre enquête, ALM N° 1120) et ils devaient payer plus dans la majorité des cas.

L’origine du problème remonte à 2004 quand une convention a été signée entre la CNSS et les autorités hollandaises pour que les ressortissants marocains concernés bénéficient d’une assurance maladie obligatoire aux Pays-Bas. Entre-temps, la nouvelle loi néerlandaise a été adoptée dans le but d’unifier tout le système et de manière à réserver un traitement égal à tout les assurés. Entrée en vigueur depuis janvier 2006 pour les Marocains rentrés au pays, ceux restés aux Pays-Bas n’en ont pas pâti.
Au Maroc, les prestations proposées ne sont pas à la hauteur des montants prélevés, alors qu’aux Pays-Bas, les mêmes contributions donnaient même droit à une aide médicale à domicile ou une prise en charge totale dans une maison pour vieilles personnes. Les victimes de la nouvelle loi néerlandaise ont multiplié les manifestations pour se faire entendre surtout qu’ils n’ont plus le droit de retourner dans leur ancien pays d’accueil pour se faire soigner et en avoir pour leurs contributions.
En attendant, les autorités néerlandaises ont décidé de suspendre les prélèvements, effectuées à la source, sur les pensions des retraités marocains vu que la plupart auront déjà payé leur contribution annuelle. Si les montants prélevés s’avéraient supérieurs à la contribution fixée par le nouveau coefficient, les concernés se verront restituer la différence.

Mohamed Boudarham - Aujourd’hui le Maroc

Sujets associés : Pays-Bas - Droits et Justice

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Pays-Bas

Pays-Bas : un Marocain en prison pour une fausse bombe devant un restaurant juif

Un Néerlandais d’origine marocaine a été condamné mercredi dernier par la Cour pénale d’Amsterdam à 8 mois de prison ferme et 4 mois avec sursis. Il est poursuivi pour tentative d’attentat antisémite.

Eredivisie : Noussair Mazraoui dans l’équipe type du mois

Évincé de la coupe d’Afrique des nations pour des raisons disciplinaires, Noussair Mazraoui a préféré se concentrer sur sa saison au sein de l’Ajax Amsterdam et cela paie. Il figure dans l’équipe type du mois en...

À Anvers, la mafia marocaine règne en maître

Les règlements de compte sur fond de trafic de drogue, les attaques à la grenade ont repris de plus belle dans certains quartiers d’Anvers. "Mocro-Maffia", la mafia belge et néerlandaise d’origine marocaine est tout simplement de...

L’évasion spectaculaire de Jamal Ben Saddik (vidéo)

Jamal Ben Saddik, kick-boxeur belgo-marocain, était la star du dernier épisode de l’émission de télé-réalité «  Het Jachtseizoen  » (La saison de la chasse), aux Pays-Bas.

La famille d’Abdelhak Nouri veut éviter de nouveaux drames

Cinq ans après la crise cardiaque qui a mis fin à la carrière du joueur maroco-néerlandais Abdelhak Nouri, une fondation a été créée par sa famille en son nom à Amsterdam. Entre autres objectifs, la fondation s’est donné pour mission d’œuvrer à ce qu’aucun...

Droits et Justice

Kénitra : un MRE fait tomber un réseau de faussaires

Un Marocain résidant en France a aidé la police judiciaire à démanteler un réseau de faussaires. Il était déclaré mort et un faux héritier unique s’était emparé d’un bien immobilier qu’il possède à Kénitra.

Enfin le responsable de l’entrée de Brahim Ghali en Espagne connu

Les autorités de l’armée de l’air à Saragosse ont fini par révéler au juge en charge du dossier l’instance qui a autorisé l’atterrissage de l’avion qui transportait le leader du Polisario, Brahim Ghali en Espagne, le 18...

Un Marocain arrêté en Espagne pour le meurtre en France d’Abdelkader Safi

Karim B. dit “Bouchon”, recherché par la police judiciaire pour le meurtre d’Abdelkader Safi, un lycéen de 17 ans tué d’une balle “perdue” à Nîmes le 25 janvier dernier, a été arrêté en Espagne le 14 juin. Il a comparu mercredi devant la chambre de...

Le métier de guide touristique est à revoir au Maroc

En raison de la crise sanitaire, les guides du Maroc vivent des moments de grande précarité. Depuis plus de dix mois, les efforts des associations qui représentent cette catégorie professionnelle du tourisme national, sont axés essentiellement sur la...

Nouvelle condamnation pour le journaliste Omar Radi

Alors qu’il purge une peine de six ans dans une double affaire d’«  espionnage  » et de «  viol  », le journaliste Omar Radi a été condamné jeudi, à une nouvelle peine de trois mois de prison avec sursis par la justice...