Marrakech : pas de festivités la nuit du réveillon

29 décembre 2021 - 16h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

À Marrakech, les éléments de la police et de la gendarmerie royale sont déployés sur terrain pour faire respecter l’état d’urgence sanitaire lors de cette fin d’année. Les festivités organisées la nuit du réveillon dans les lieux, les hôtels et les restaurants sont interdites.

Limiter la propagation du coronavirus notamment suite à la hausse des cas de contamination au nouveau variant Omicron à Marrakech lors de cette fin d’année. C’est l’objectif visé par les pouvoirs publics qui ont mobilisé les services de police et de la gendarmerie royale dont la mission est de faire respecter l’état d’urgence sanitaire. Toutes les festivités organisées, la nuit du réveillon, dans les lieux publics, les hôtels et les restaurants avaient été interdites avec l’instauration d’un couvre-feu nocturne de minuit à six heures du matin.

À lire : Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 janvier 2022

Installation de barrages à l’entrée et à la sortie de la ville ocre ainsi que des points de contrôle dans les artères principales, patrouilles spéciales chargées de surveiller les cafés et les boites de nuit ainsi que certaines fermes situées dans les abords de la ville, recensement des appartements et des villas susceptibles d’être loués pendant cette période pour y organiser les fêtes de fin d’année… Depuis le début de cette semaine, les éléments de la police et de la gendarmerie royale assurent une veille permanente. Ils s’assurent également que les restaurateurs respectent les mesures préventives notamment la fermeture à minuit et la réduction de leur capacité d’accueil à 50 %.

Sujets associés : Marrakech - Gendarmerie Royale - Police marocaine - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 janvier 2022

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire du 31 décembre 2021 au 31 janvier 2022, en prévention contre la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc interdit toutes les festivités de fin d’année

Dans la nuit du 31 décembre au 1ᵉʳ Janvier 2022, les hôtels, les restaurants et tous les établissements touristiques sont interdits d’organiser des festivités ou des programmes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.