Marwa Merazka frôle la catastrophe après une intervention esthétique

5 novembre 2022 - 22h20 - France - Ecrit par : S.A

Alors qu’elle voulait enlever des injections aux lèvres, la Maroco-algérienne Marwa Merazka, célèbre candidate de téléréalité française (Princes et les Princesses de l’Amour 9, Les apprentis aventuriers ou encore Le reste du monde) a frôlé la catastrophe.

« Quand j’étais plus jeune, j’avais fait des injections aux lèvres et je n’aimais plus trop, raconte-t-elle sur son compte Instagram. Du coup, je voulais enlever mes injections, car ma lèvre du bas n’était pas du tout symétrique à celle du haut. Je suis allée chez quelqu’un qui est diplômé et qui m’a injecté un produit qui absorbe l’acide hyaluronique. En fait, quand tu te fais injecter ce produit-là, c’est normal que tes lèvres gonflent. Mes lèvres ont commencé à gonfler quand j’étais au cabinet, mais pour moi, c’était normal. »

À lire : Depuis le Maroc, Luna Skye dévoile les conséquences de sa chirurgie ratée

La nuit, les dégâts de son intervention commencent à apparaître. Il s’agit d’une grave réaction allergique. Dans une vidéo publiée sur le même réseau social, elle montre son « visage déformé ». Vous me voyez en rigoler maintenant, mais j’ai vraiment frôlé la catastrophe, car le gonflement peut prendre votre gorge et vous pouvez avoir des difficultés à respirer ». Marwa Merazka a ensuite retrouvé ses lèvres d’avant l’intervention esthétique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Santé

Aller plus loin

Chirurgie esthétique : Mourir pour être belle

Elle avait tout pour plaire et une longue vie devant elle. Et pourtant, le destin en a décidé autrement. Karima Errafi, 24 ans, est partie à la fleur de l’âge pour un voyage...

Mort de la bloguese Imane Bensmina : le chirurgien poursuivi pour homicide involontaire

Suite au décès de la blogueuse Imane Bensmina, 32 ans, après une banale opération de chirurgie esthétique, sa famille a déposé une plainte contre le chirurgien et la clinique...

Une Marocaine dans le coma après une injection de botox dans les fesses

A Madrid, une Marocaine âgée de 35 ans est dans le coma, après avoir subi une chirurgie esthétique au niveau des fesses. Un couple de faux médecins brésiliens, responsable de...

Les chirurgiens plasticiens marocains se plaignent « des charlatans sans scrupule »

Les chirurgiens plasticiens marocains montent au créneau une nouvelle fois, mais cette fois-ci pour mettre en garde contre la pratique illégale de la médecine et de la chirurgie...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Une Marocaine meurt après avoir pris des pilules achetées sur Instagram

Une Marocaine de 28 ans est décédée après avoir pris des pilules amincissantes achetées auprès d’une inconnue qui faisait la promotion de ces produits sur Instagram.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : les scorpions s’invitent pendant les vacances

Au Maroc, alors que les scorpions, les serpents et les chiens errants font des victimes en cette période de canicule, les vaccins manquent à l’appel. Nombreux sont les hôpitaux, centres de santé et dispensaires des régions rurales qui souffrent d’une...