Mauvaise nouvelle pour la famille du Belge incarcéré au Maroc

4 décembre 2023 - 19h00 - France - Ecrit par : S.A

La cour d’appel de Meknès ne reconnaît aucune circonstance atténuante au Belge Marc Moerman, 59 ans, jugé en appel pour viol de son fils et de ses beaux-enfants.

Coup dur pour le ressortissant belge Marc Moerman. Mardi, en début de soirée, la cour d’appel de Meknès l’a condamné à cinq ans d’emprisonnement, rapporte La Dernière Heure. Ce jugement fait suite à l’annulation par la Cour de cassation en mars de la condamnation à huit ans de prison du Belge, jugé en appel au Maroc pour viol de son fils et de ses beaux-enfants. Le 14 avril 2022, le tribunal de première instance de Meknès lui avait infligé une peine de trois ans de prison ferme. Le Belge est incarcéré au Maroc depuis deux ans pour des faits d’abus sexuels.

À lire : Détruit par la solitude en prison : la souffrance d’un Belge au Maroc

Les ennuis judiciaires de cet ingénieur chimiste commencent après qu’il s’est rendu au Maroc en novembre 2021, accompagné de son avocat, dans l’espoir de récupérer son fils. Son ex-épouse marocaine Samira S., avait emmené l’enfant au Maroc en dépit d’une interdiction de la justice belge. Arrivé au Maroc, le Belge sera arrêté, puis incarcéré à la prison de Toulal 2, le 6 décembre. Comme en Belgique, son ex-femme l’avait accusé d’abus sexuels au Maroc. Des accusations que le cinquantenaire a toujours niées avec force.

Sujets associés : Belgique - Meknès - Droits et Justice - Prison

Aller plus loin

Une Marocaine fait condamner l’État belge

L’étudiante marocaine Ouiam Ziti « humiliée et traitée comme une criminelle » par la police avant son expulsion du territoire belge vers la Roumanie a gagné son procès contre...

Un Belge condamné à 8 ans de prison au Maroc, il crie au complot

Un ressortissant belge a été condamné, jeudi, à huit ans de prison par la cour d’appel de Meknès pour des faits d’abus sexuels dans le milieu familial. Les accusations ont été...

Un MRE incarcéré au Maroc suite à des propos sur les réseaux sociaux

Alors qu’il s’est rendu au Maroc pour régler un problème d’héritage, un restaurateur belge d’origine marocaine se retrouve en prison.

Détruit par la solitude en prison : la souffrance d’un Belge au Maroc

L’annulation par la Cour de cassation de la condamnation à huit ans de prison du Belge, jugé en appel au Maroc pour viol de son fils et de ses beaux-enfants, ouvre la voie à un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.