Recherche

La médecine chinoise va envahir le marché marocain

© Copyright : DR

21 août 2019 - 14h00 - Maroc

La visite du Ministre de la Santé, Anas Doukkali, en Chine, a été l’occasion de signer un grand nombre d’accords, notamment dans le domaine de la santé.

Dans un communiqué relayé par la Map, le Ministre a précisé que les relations sino-marocaines sont passées à la phase de concrétisation, à travers un partenariat stratégique et global.

Depuis 1975, la Chine envoie des équipes médicales multidisciplinaires, dans le cadre du transfert des expertises scientifiques et de la promotion du réseau hospitalier au Maroc, surtout, au niveau des régions isolées.

Le Maroc compte exploiter les opportunités offertes par les nouvelles technologies révolutionnaires, en particulier, la télémédecine qui permet les consultations à distance. Cette expérience sera transposée au niveau des hôpitaux marocains, créant un champ de coopération entre les médecins marocains et chinois.

Le Ministre a également évoqué la possibilité d’une collaboration tripartite qui verra la participation de plusieurs pays africains, où le Maroc joue un rôle de pionnier dans les domaines de la médecine et de la pharmacie.

La réussite de la collaboration sino-marocaine, dans le secteur des énergies, est un exemple à reproduire au niveau sanitaire, a fait savoir le Ministre. Celui-ci compte sur l’expertise de la Chine pour inaugurer de nouveaux centres hospitaliers au Maroc, à travers des subventions internationales.

Le Ministre a finalement abordé la place de la médecine traditionnelle en Chine, et serait intéressé par un transfert de savoirs au Maroc. L’homéopathie et l’acupuncture trouveraient leur place au Maroc, surtout que le pays dispose d’une nature riche en plantes médicinales.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact