« Mémoires d’une lesbienne » retiré de la foire du livre de Rabat

6 juin 2022 - 12h20 - Culture - Ecrit par : S.A

« Lesbian Diaries » a été retiré de la 27ᵉ édition du Salon international de l’Edition et du livre (SIEL) de Rabat, à la suite d’une campagne d’opposition à la présence du roman et de son autrice Fatima Zahra Amzkar.

« Lesbian Diaries » de Fatima Zahra Amzkar ne sera pas présenté à la Foire internationale du livre de Rabat 2022, a annoncé le ministère de la Culture. En prélude à la tenue de l’événement, une campagne d’opposition à la présence du roman et de son autrice a été lancée et est devenue virale sur les réseaux sociaux. La romancière promettait une séance de dédicace à la foire, ce qui n’a certainement pas plu à bon nombre d’internautes marocains. Ils ont, à travers des hashtags tels que #NoToHomosexuality, appelé au boycott du salon. Selon les opposants à la promotion de l’homosexualité, le livre provoque une « dégradation morale ». Pour étayer leur argument, ils citent les lois marocaines, notamment l’article 489 du Code pénal qui criminalise les « actes obscènes ou contre nature avec un individu du même sexe ». Les relations entre personnes de même sexe sont passibles de longues peines de prison et d’amendes.

À lire : « L’amour fait loi », le cri de cœur des minorités sexuelles au Maroc

« L’État a décidé de prendre le parti des personnes qui vivent dans l’obscurité et l’intolérance », a réagi Fatima Zahra Amzkar dans un entretien à Morocco World News. Elle dénonce en outre une attaque coordonnée contre sa personne. « Chaque jour, je reçois des insultes et des menaces de mort, je ressens une menace sérieuse pour ma vie ».

Sujets associés : Livres - Homosexualité Maroc - Fatima Zahra Amzkar

Aller plus loin

« L’amour fait loi », le cri de cœur des minorités sexuelles au Maroc

Un livre collectif vient de paraître aux éditions «  Le Sélénite  » et relance le débat sur la liberté sexuelle. Titré «  L’amour fait loi  », c’est un plaidoyer pour le...

Maroc : un député appelle à dépénaliser l’homosexualité

Le député de la Fédération de la Gauche démocratique, Omar Balafrej, a appelé à dépénaliser les relations extra-conjugales et l’homosexualité, en supprimant les articles du Code...

Fatima Daas, romancière, lesbienne et musulmane : "l’homosexualité est un péché" (vidéo)

La jeune romancière franco-algérienne, Fatima Daas, musulmane et lesbienne assumée, affirme que "l’homosexualité est un péché" en islam. Un point de vue surprenant pour la...

Quel regard les Marocains portent-ils sur l’homosexualité et les rapports extra-conjugaux ?

77 % des Marocains s’opposent à l’homosexualité et 82 % des citoyens marocains sont contre les relations sexuelles extra-conjugales. C’est ce que révèle une étude réalisée par...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Maroc : un roman sur l’homosexualité censuré, devient un best-seller

Le livre de l’écrivaine marocaine Fatima Ezzahra Amezgar, « Journal d’une lesbienne », a été retiré du Salon international du livre et de l’édition qui s’est tenu en juin à Rabat au Maroc, un pays où l’homosexualité n’est pas tolérée. La nouvelle a...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.

Nicole Kidman dans l’adaptation du livre « Chanson douce » de Leïla Slimani

Un thriller basé sur le roman de l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani, intitulé La nounou parfaite (chanson douce, titre original) devrait être produit par l’actrice et réalisatrice australo-américaine Nicole Kidman. HBO développera La nounou...

Des conseils pour les LGBT désireux de se rendre au Maroc

Habituée des voyages, une lesbienne prodigue des conseils sécurité aux membres de la communauté LGBT désireux de voyager au Maroc et dans d’autres pays comme la Russie.