Le CCME promeut les jeunes écrivains de la diaspora

7 juin 2022 - 05h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Plusieurs jeunes écrivains et universitaires marocains issus de la diaspora se sont réunis dimanche à Rabat pour analyser les réalités de la migration marocaine et établir les liens avec leur identité culturelle.

Organisée en marge de la 27ᵉ édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL), par le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), cette rencontre a connu la participation de jeunes visages de la diaspora qui ont tracé leur parcours vers la notoriété au sein des pays de résidence, se présentant en dignes successeurs d’écrivains marocains connus et reconnus mondialement, rapporte la MAP.

S’exprimant à l’occasion, le président du CCME, Driss El Yazami a déclaré que « cette rencontre est une opportunité pour rapprocher ces jeunes créateurs de leur mère patrie et par la même occasion du public marocain », ajoutant qu’il est inconcevable d’attendre des années pour pouvoir lire les traductions en arabe des livres que des jeunes marocains de la diaspora ont écrits en français, en espagnol, en italien ou en allemand.

A lire : Rabat : Le CCME met les projecteurs sur les migrantes marocaines

Pour sa part, l’écrivaine maroco-belge Rachida Lamrabet, a indiqué que « l’identité est une question complexe liée à la difficulté de séparer le pays de résidence du pays des parents et grands-parents. » Selon elle, cette partie de l’histoire de l’Europe reste inconnue pour les Européens eux-mêmes. « Nous devons nous-mêmes écrire notre Histoire et en informer les autres », a-t-elle ajouté.

De son côté, Yasmina Douib, metteure en scène maroco-belge, a affirmé avoir toujours mis en avant le personnage marocain dans ses œuvres théâtrales, lequel forme une partie de sa personnalité, considérant que l’occasion se présente pour elle aujourd’hui pour se rapprocher davantage du Maroc, de ses us et coutumes, sa culture et de sa civilisation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Livres - Rabat - Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) - MRE

Aller plus loin

Le CCME réclame l’implication des MRE dans les politiques publiques

Le Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger (CCME) multiplie les actions pour une implication effective des Marocains de la diaspora dans les prises de décisions au...

Rabat : Le CCME met les projecteurs sur les migrantes marocaines

« Migrantes marocaines : trajectoires, itinéraires et modes d’insertion », c’est le titre de l’étude au cœur du séminaire qu’organise vendredi prochain, le Conseil de la...

L’apport des MRE analysé par le CCME

Le Nouveau Modèle de développement (NMD) et le rôle que peuvent y jouer les Marocains de l’étranger feront l’objet d’une série de débats initiée par la plateforme numérique «...

Le CCME appelle à accepter la double appartenance des MRE

Le président du Conseil de la Communauté marocaine à l’Etranger (CCME), Driss El Yazami, a appelé, samedi à Marrakech, à comprendre et à accepter que les Marocains ont des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.