Le CCME appelle à accepter la double appartenance des MRE

21 mars 2022 - 07h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le président du Conseil de la Communauté marocaine à l’Etranger (CCME), Driss El Yazami, a appelé, samedi à Marrakech, à comprendre et à accepter que les Marocains ont des obligations tant envers leur pays d’accueil que leur pays d’origine.

Samedi dernier, dans le cadre de la 4ᵉ édition des Trophées Marocains du Monde (TMM), Driss El Yazami a plaidé pour plus de compréhension en faveur des Marocains du monde. « Nous devons apprendre à accepter et à gérer cette double appartenance des Marocains du Monde, qui constitue une richesse pour les pays d’accueil et celui d’origine, et nullement un problème », a-t-il souligné.

À lire : « Le Maroc a l’une des diplomaties les plus patientes et les plus efficaces du monde arabe »

«  Il faut s’adapter aux transformations que connaissent les Marocains du Monde. Ces Marocains, surtout ceux qui sont nés là-bas, appartiennent à deux sociétés : leurs pays d’accueil et leur pays d’origine, le Maroc », a-t-il ajouté. C’est la raison pour laquelle il insiste sur la nécessité d’ « être attentifs et d’écouter les attentes de ces Marocains du Monde, mais aussi de changer les perceptions et les images que nous avons de cette communauté pour renforcer notre partenariat ».

À lire : Les Marocains du monde, où vivent-ils ?

En ce qui concerne les Trophées Marocains du Monde, Driss El Yazami qui est le président du Jury de cette édition, s’est dit « très heureux » et « très fier » de participer à ce rendez-annuel, qui « confirme les transformations que connaissent les Marocains du Monde, notamment l’élévation de leur niveau socio-culturel avec l’émergence de compétences dans tous les domaines ».

À lire : Transferts des MRE : les Marocains troisièmes au monde

Depuis quelques années les TMM récompensent et honorent les MRE (hommes et femmes) dans les domaines de « l’art et culture », « le sport », « la politique », « l’entreprise », « la recherche scientifique » et « la société civile ». Le président du jury estime que ce sont des personnes qui honorent le Maroc et qui s’investissent pour leur pays d’accueil et leur pays d’origine.

À lire : Les MRE, un important pilier du nouveau modèle de développement du Maroc

Pour cette édition post-Covid-19, six trophées ont été décernés à Mounir Satouri (eurodéputé écologiste) dans la catégorie « Politique », à Mohamed El Bachiri (co-auteur du livre « Un jihad de l’amour ») dans la catégorie « Société Civile », à Sidi Larbi Cherkaoui (chorégraphe, directeur d’opéra, danseur, acteur, scénographe et compositeur) dans la catégorie « Art et Culture », et à Jalil Benabdellah (patron de SD Tech +micro-poudres fines+) dans la catégorie « Entreprise ». Des trophées ont été remis aussi à Samira Fafi (diplômée de Doctorat en pharmacie spécialisée/ biologie médicale et d’un Doctorat en sciences à l’Université de Grenoble) dans la catégorie « Recherche Scientifique », et à Amira Tahri, cinq fois championne du monde de kickboxing, dans la catégorie « Sport ».

À lire : Maroc : les MRE invités à s’approprier le nouveau modèle de développement

Un hommage a été rendu au chercheur Moncef Slaoui qui a contribué à la découverte du vaccin contre le coronavirus, et à la chanteuse Neta Elkayam, une icône de la musique judéo-marocaine. Pour Driss El Yazami, les TMM constituent une opportunité pouvant aider à mettre sur pied un réseau des MRE. Le but serait de faciliter les échanges entre eux, établir et consolider les liens avec le pays d’origine, et pouvoir identifier leurs attentes afin de les aider au mieux.

Sujets associés : Distinction - Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) - Driss El Yazami - MRE

Aller plus loin

Les Marocains du monde consultés par le Conseil économique et social

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) vient de lancer une consultation numérique destinée aux Marocains du monde (MDM). Elle s’inscrit dans le cadre des...

Transferts des MRE : les Marocains troisièmes au monde

Le Maroc s’est placé à la troisième position en termes de transferts d’argent de ses ressortissants à l’étranger en 2014, d’après un rapport du Fonds international de...

« Le Maroc a l’une des diplomaties les plus patientes et les plus efficaces du monde arabe »

L’universitaire et écrivain espagnol, Arturo Pérez-Reverte, a condamné la décision du gouvernement de Pedro Sanchez de soutenir le plan d’autonomie du Sahara proposé par le...

Les Marocains du monde, où vivent-ils ?

La France est encore le premier pays d’accueil des Marocains résidant en Europe. Aujourd’hui, 1,3 million de Marocains vivent dans l’Hexagone. Si les premières générations...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent ces citoyens marocains résidant à travers le monde dans le...

Séjour culturel au Maroc au profit de 600 enfants de MRE

600 enfants de Marocains résidant à l’étranger (MRE) bénéficient actuellement d’un séjour culturel au Maroc. L’édition de cette année se déroule en deux périodes, du 21 juillet au 3 août puis du 6 au 19 août, dans le site de l’Université internationale...

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Douane marocaine : voici le guide des MRE 2023 (à télécharger)

L’Administration des Douanes et impôts indirects a récemment dévoilé son nouveau guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger.

L’implication des MRE attendue dans les réformes du système sanitaire

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) attend des cadres de santé marocains résidant à l’étranger, un engagement citoyen pour la réussite du projet de réforme du système sanitaire national.

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...