Meurtre de Diana Santos : le suspect en cavale au Maroc

12 juillet 2023 - 19h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Le parquet de Diekirch a annoncé avoir lancé un mandat de recherche et d’arrêt contre Gibran Banhakeia, un Marocain suspecté du meurtre de Diana Santos, la Portugaise de 40 ans, tuée le 18 septembre dernier.

« Une deuxième personne a été inculpée par le juge d’instruction. Cette personne se trouve à l’étranger et est recherchée en vertu d’un mandat d’arrêt », a indiqué le parquet. Selon Contacto, le suspect recherché, Gibran Banhakeia, serait le neveu de Said Banhakeia, le mari de Diana Santos et principal suspect du meurtre de celle-ci. Porté disparu depuis la mort de la Portugaise le 18 septembre, le Marocain serait « probablement » au Maroc.

Selon la même source, Gibran Banhakeia et sa présumée petite amie se trouvaient le jour du meurtre au domicile que lui et Diana Santos ont loué. Le juge d’instruction s’est rendu jeudi dernier dans ladite maison, accompagné de Said Banhakeia, de son avocat, du procureur de la ville, des enquêteurs de la police judiciaire, d’un médecin légiste et des membres de la police technique, pour « mieux comprendre l’affaire dans son ensemble et contribuer à l’établissement de la vérité ».

À lire : Belgique : arrestation d’un Marocain soupçonné d’avoir décapité une femme en France

Lorsque le corps de Diana Santo a été retrouvé le 19 septembre 2022 à Mont-Saint-Martin, à la frontière française avec le Grand-Duché, il n’avait plus de tête, ni de bras, ni la moitié des pieds. D’autres parties du corps de la victime ont été retrouvées le 1ᵉʳ novembre à Temmels, à la frontière allemande avec le Grand-Duché. Pour les besoins de l’enquête, les restes de Diana sont gardés par le parquet de Diekirch.

Jusque-là, le meurtre de Diana n’a toujours pas été élucidé. En dehors de l’arrestation de Saïd Banhakeia, son mari marocain de 48 ans, en détention provisoire à la prison de Schrassig depuis le 6 octobre, l’enquête piétine. Principal suspect, il est accusé de meurtre « avec préméditation ». Selon Contacto, Diana aurait contracté un mariage arrangé avec Gibran le 14 juillet dernier à Ettelbruck pour permettre à ce dernier d’obtenir des papiers de séjour dans le pays. Le nouveau couple a loué fin juillet la maison de Diekirch.

Sujets associés : Enquête - Luxembourg - Homicide

Aller plus loin

Recherché par la police, un Britannique de 84 ans en fuite au Maroc

Alors qu’il devait répondre de ses actes devant la justice britannique, un homme de 84 ans s’est enfui vers le Maroc. Il avait envoyé des lettres de menace aux députés du South...

Belgique : arrestation d’un Marocain soupçonné d’avoir décapité une femme en France

Saïd B., un Marocain de 48 ans, a été arrêté vendredi dans le cadre du meurtre de Diana Santos, une femme de 40 ans retrouvée démembrée et décapitée à Mont-Saint-Martin (France)...

Un Néerlandais recherché en Allemagne, arrêté à Tanger

La police a arrêté mardi à l’aéroport de Tanger un Néerlandais vise par un mandat d’arrêt international délivré par les autorités judiciaires allemandes.

Diana Santos décapitée : Un an après, enquête au Luxembourg et au Maroc

Près d’un an s’est écoulé depuis l’effroyable découverte d’un corps mutilé et décapité dans la région de Mont-Saint-Martin. Le 19 septembre 2022, un adolescent de 16 ans était...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.