Les meurtriers d’un Marocain assassiné en Mauritanie interpellés

31 mai 2020 - 23h00 - Monde - Ecrit par : I.L

Les meurtriers du jeune ressortissant marocain, coiffeur résidant à Nouakchott dans le quartier chic de Tevragh-Zeina, ont été interpellés ce samedi 30 mai.

Zakaria, 20 ans, a été victime d’une agression à l’arme blanche, le jour de l’Aïd el Fitr, rapporte le site Cridem. Le jeune marocain a été suivi par ces criminels qui voulaient lui arracher son portable et une somme d’argent.

La scène a vite dégénéré en une rixe et la victime a reçu plusieurs coups de couteaux avant de s’effondrer au milieu de la chaussée, gisant dans une mare de sang. Il n’en fallait pas plus pour que ses agresseurs prennent la fuite.

Grâce à la réaction rapide de la police mauritanienne, les prévenus, interpellés, ont été placés en garde à vue. L’affaire a été minutieusement suivie par l’ambassade du Maroc à Nouakchott jusqu’à l’arrestation des suspects.

Selon la même source, ce crime horrible a indigné la société marocaine, habituée à cohabiter en toute quiétude avec la communauté marocaine en Mauritanie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mauritanie - Décès - Criminalité - Violences et agressions - Arrestation

Aller plus loin

Un Marocain assassiné en Catalogne

Le corps sans vie d’un Marocain a été retrouvé cette semaine en Catalogne. Ses deux colocataires, également de nationalité marocaine, suspectés, ont été arrêtés par la police...

Un Marocain assassiné en Mauritanie

Un jeune ressortissant marocain, résidant dans la capitale mauritanienne, Nouakchott, a été victime d’une agression à l’arme blanche, le jour de l’Aïd el fitr. Deux hommes lui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc perd un grand journaliste : Reda Dalil n’est plus

Reda Dalil, directeur de publication du magazine TelQuel, éditorialiste, journaliste et romancier, s’est éteint à l’âge de 45 ans, des suites d’une longue maladie.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».

Les Lions de l’Atlas en deuil

Le monde du football marocain est en deuil suite à l’annonce du décès d’Abderrahim Ouakili, ancien joueur international, survenu ce lundi 18 décembre 2023 à l’âge de 53 ans.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.