Un Marocain condamné pour offense au roi Mohammed VI

10 avril 2024 - 22h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le tribunal de première instance de Mohammedia, près de Casablanca a condamné lundi Abderrahmane Zankad, membre d’Al Adl Wal Ihssane, à cinq ans de prison pour « offense au roi » après avoir dénoncé la normalisation avec Israël et la guerre entre l’État hébreu et le mouvement islamique palestinien du Hamas sur Facebook.

Outre la peine de prison, Abderrahmane Zankad a écopé d’une amende de 50 000 dirhams. Il a également été condamné pour avoir diffusé « de fausses informations » sur la gestion du séisme qui a frappé le Maroc en septembre 2023 par les autorités. Le militant de 48 ans avait été arrêté le 22 mars dernier. Selon son avocat El Hassan Essoni, il entend faire appel. À la barre, il a affirmé qu’il ne « visait pas le roi du Maroc spécifiquement, mais les dirigeants arabes voisins de la Palestine ».

À lire :Un Tiktoker arrêté pour offense au roi Mohammed VI

Dans un communiqué, Al Adl Wal Ihssane a dénoncé « avec la plus grande fermeté » un jugement « injuste ». Selon cette mouvance interdite, mais tolérée qui organise des manifestations pro-palestiniennes chaque semaine depuis le début de la guerre à Gaza, la condamnation de son membre Zankad « ne sert qu’à consolider la certitude que nous sommes dans un État criblé d’autoritarisme et de tyrannie ». « Nous condamnons cette décision injuste dans les termes les plus forts. Elle s’inscrit dans la continuité des décisions injustes visant les opposants d’Al Adl Wal Ihsane, les journalistes et les dirigeants du Mouvement du Rif », ajoute-t-elle. L’organisation fait allusion à un mouvement de protestation de 2016 (Hirak, NDLR) dont les dirigeants ont ensuite été condamnés et emprisonnés.

À lire :Une chaîne marocaine accusée d’offense au roi Mohammed VI

Al Adl Wal Ihssane a par ailleurs condamné les poursuites engagées contre d’autres opposants à la normalisation. L’organisation a cité le cas de Saïd Boukyoud, condamné en novembre à trois ans de prison pour avoir insulté le roi dans une série de publications sur Facebook concernant la normalisation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Israël - Palestine - Al Adl wal Ihssane - Facebook - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Un Tiktoker arrêté pour offense au roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont arrêté à Tétouan, Mohamed Malali, un célèbre influenceur et Tiktoker, pour avoir proféré des insultes contre le royaume et ses symboles dans l’une...

Un journaliste palestinien lance un appel au roi Mohammed VI (vidéo)

Le correspondant de la première chaîne télévisée marocaine à Gaza, Soubhi Abou Zaid, vient de lancer un appel au Roi Mohammed VI pour lui demander d’être rapatrié au Maroc.

Offense à Mohammed VI : un militant du Rif écope de quatre ans de prison

Le militant rifain, Rabia Ablaq, a été condamné à quatre ans de prison par le tribunal de première instance d’Al Hoceima pour avoir manqué de respect au roi Mohammed VI dans...

Une chaîne marocaine accusée d’offense au roi Mohammed VI

La chaîne de télévision d’information en continu marocaine, Medi 1 TV est sous le feu des critiques des Marocains qui l’accusent d’avoir offensé le roi Mohammed VI.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aid al Adha : 1 434 personnes graciées par le roi Mohammed VI

À l’occasion de à l’occasion de l’Aïd Al Adha, célébrée ce jeudi 29 juin au Maroc, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 434 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.

Académie Mohammed VI, un vivier de qualité au service du football marocain

Pensée et inaugurée en 2009 par le roi Mohammed VI, l’académie Mohammed VI (AMF) est devenue, au fil des ans, un vivier de qualité au service du football marocain, mais aussi du football français. Le Maroc doit en partie sa percée à la coupe du monde...

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :