Le milliardaire Anas Sefrioui ne s’est pas rendu au tribunal

15 septembre 2021 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’homme d’affaires, Anas Sefrioui et sa famille ont manqué mardi leur rendez-vous avec le tribunal de première instance de Casablanca. Ils avaient été convoqués suite à la plainte déposée par EPC Maroc pour destruction sans sommation de ses locaux à Bouskoura.

Convoqués à comparaître devant la Chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Casablanca le 14 septembre 2021, le PDG du groupe Addoha, Anas Sefrioui et les membres de sa famille Saad Sefrioui, Kenza Sefrioui et Malik Sefrioui ont brillé par leur absence, rapporte le site arabophone Al oâmk. Suite à la destruction jugée abusive et sans sommation le 29 mars 2021 de ses locaux administratifs et commerciaux à Bouskoura, EPC Maroc avait déposé le 8 juin courant une citation directe devant le tribunal correctionnel à leur encontre.

À lire : Le milliardaire Anas Sefrioui et sa famille devant la justice

Les accusations portées contre eux sont : expropriation de biens par une bande organisée utilisant la violence, menaces et port d’arme, destruction de tous les éléments matériels d’un fonds de commerce, fraude et vol, etc. EPC Maroc réclame une indemnité provisionnelle à titre de dommages pour les préjudices subis de dix millions de dirhams en attendant la finalisation des travaux d’expertise et d’évaluation. La première estimation partielle s’élève à 67 millions de dirhams, uniquement pour les pertes et vols matériels.

À lire : Anas Sefrioui réagit à la plainte contre lui et sa famille

Dans un communiqué, le PDG du groupe Addoha avait réagi à la plainte déposée contre lui et certains membres de sa famille. « Contrairement aux allégations de EPC Maroc, la démolition par la société a été réalisée en conformité avec les procédures légales et réglementaires en vigueur et en présence des autorités compétentes. […] La démolition entreprise le 29 mars 2021 a été réalisée en présence des autorités compétentes qui ont constaté, contrairement à ce que prétend EPC Maroc, que les locaux étaient vides et qu’il n’y avait ni biens meubles, ni personnes, ni installations industrielles ou administratives. Un huissier de justice en a pris acte », assurait Anas Sefrioui.

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Bouskoura - Anas Sefrioui - Plainte

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Une plainte contre Anas Sefrioui et sa famille

EPC Maroc a assigné l’homme d’affaires, Anas Sefrioui, et les membres de sa famille Saad Sefrioui, Kenza Sefrioui et Malik Sefrioui en justice suite à la destruction sans...

Anas Sefrioui réagit à la plainte contre lui et sa famille

Anas Sefrioui, PDG du groupe Addoha, a réagi à la plainte déposée contre lui et certains membres de sa famille par EPC Maroc les accusant d’avoir détruit abusivement et sans...

Le milliardaire Anas Sefrioui et sa famille devant la justice

L’homme d’affaires, Anas Sefrioui et sa famille devront comparaître devant le tribunal de première instance de Casablanca, le 14 septembre. Cette convocation fait suite à la...

Nous vous recommandons

Casablanca

Casablanca : des cafés et restaurants sanctionnés

Les autorités locales ont décidé de la fermeture de sept établissements à Casablanca. Cette décision intervient dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de l’état d’urgence sanitaire et des mesures préventives contre la propagation du...

Une employée du tribunal de Casablanca épinglée pour corruption

L’affaire qui secoue le tribunal de première instance de Casablanca n’a pas fini de livrer tous ses secrets. Une autre employée de la juridiction est poursuivie pour corruption.

Explosion de bonbonnes de gaz dans une clinique à Casablanca

Une explosion de bonbonnes de gaz s’est produite la nuit dernière au boulevard Driss Slaoui dans l’arrondissement d’Anfa, à Casablanca. Fort heureusement, seulement des dégâts matériels ont été signalés.

Casablanca : trois individus interpellés pour possession de matières explosives

Les éléments de la police judiciaire de Casablanca, ont interpellé trois individus. Ils sont suspectés de détention de matières explosives pouvant servir à la fabrication de fumigènes et des feux d’artifices artisanaux. Une enquête est...

La compagnie S7 Airlines lance le vol Moscou - Casablanca

La compagnie aérienne russe S7 Airlines compte lancer, à partir de la fin du mois d’avril, un vol entre l’aéroport de Moscou et l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Droits et Justice

Asma Marabet : « la pénalisation de l’adultère est contraire à la morale islamique »

L’islamologue et chercheuse, Asma Lamrabet, appelle à la suppression de l’article 490 du code pénal qui punit les relations sexuelles hors mariage. Selon elle et le « collectif 490 », groupe qui dénonce le même article, ce texte est contraire à la morale de...

Faux tests Covid-19 : des MRE font face à la justice marocaine

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) font face à la justice. Et pour cause, ils ont présenté de faux tests Covid-19 à leur arrivée au port de Tanger Med.

Affaire Omar Raddad : vers une révision du procès ?

Le sort de l’ancien jardinier Omar Raddad, qui a demandé un nouveau procès dans l’affaire du meurtre de Ghislaine Marchal, sera examiné ce jeudi par la justice. Condamné à l’époque, le Marocain avait été gracié mais pas...

Spoliation foncière : quand les bourreaux grugeaient impunément les victimes

La spoliation foncière a occasionné beaucoup de victimes dans le rang des citoyens marocains et des étrangers. Ces victimes se faisaient discrètes par crainte de représailles avant que la spoliation foncière ne devienne une affaire...

Espagne : nouveau rebondissement dans l’affaire Ghali

Le juge en charge de l’affaire Ghali poursuit son enquête sur l’entrée du chef du Polisario en Espagne sous une fausse identité. Il vient de citer à comparaître le numéro deux de la police pour savoir avec précision à quel moment l’Intérieur a eu...

Bouskoura

Circulation suspendue sur l’autoroute Casablanca–Berrechid

Dans le cadre des travaux d’élargissement de l’autoroute Casablanca – Berrechid, la circulation sera suspendue provisoirement entre l’échangeur de Casablanca et celui de Bouskoura, dans les deux sens, afin de mettre à niveau la passerelle des piétons,...

Bientôt la première production de cannabis thérapeutique au Maroc

Le Maroc aura bientôt sa première production de cannabis thérapeutique. C’est du moins ce qu’a affirmé le professeur Redouane Rabii, président de l’Association marocaine consultative d’utilisation du cannabis...

Location au Maroc : les prix en légère baisse

Le marché de la location au Maroc a présenté des signes de lente reprise. Des disparités subsistent toutefois selon les villes.

Anas Sefrioui réagit à la plainte contre lui et sa famille

Anas Sefrioui, PDG du groupe Addoha, a réagi à la plainte déposée contre lui et certains membres de sa famille par EPC Maroc les accusant d’avoir détruit abusivement et sans sommation ses locaux à Bouskoura, le 29 mars dernier. Il a démenti les allégations...

Nouvelle usine au Maroc pour SBM technology

Le belge SBM technology s’apprête à ériger une nouvelle usine pharmaceutique dans la zone industrielle de Bouskoura en vue de consolider sa présence au Maroc.

Anas Sefrioui

Le milliardaire Anas Sefrioui et sa famille devant la justice

L’homme d’affaires, Anas Sefrioui et sa famille devront comparaître devant le tribunal de première instance de Casablanca, le 14 septembre. Cette convocation fait suite à la plainte déposée par EPC Maroc pour destruction sans sommation de ses locaux à...

Une plainte contre Anas Sefrioui et sa famille

EPC Maroc a assigné l’homme d’affaires, Anas Sefrioui, et les membres de sa famille Saad Sefrioui, Kenza Sefrioui et Malik Sefrioui en justice suite à la destruction sans sommation de ses locaux à Bouskoura. En attendant la finalisation des travaux...

Le milliardaire Anas Sefrioui ne s’est pas rendu au tribunal

L’homme d’affaires, Anas Sefrioui et sa famille ont manqué mardi leur rendez-vous avec le tribunal de première instance de Casablanca. Ils avaient été convoqués suite à la plainte déposée par EPC Maroc pour destruction sans sommation de ses locaux à...

Anas Sefrioui réagit à la plainte contre lui et sa famille

Anas Sefrioui, PDG du groupe Addoha, a réagi à la plainte déposée contre lui et certains membres de sa famille par EPC Maroc les accusant d’avoir détruit abusivement et sans sommation ses locaux à Bouskoura, le 29 mars dernier. Il a démenti les allégations...

Anas Sefrioui investit dans une usine de production d’énergies alternatives

Après avoir investi dans la production de combustibles alternatifs, Anas Sefrioui, s’apprête à lancer la construction de la première unité de production d’énergies alternatives.

Plainte

France : une saisonnière marocaine dénonce l’esclavage moderne

Une Marocaine vient de prendre la fuite d’une exploitation agricole suite à des faits qu’elle qualifie d’esclavage moderne. Âgée de 44 ans, elle travaillait dans des champs de fraises dans la région du...

Confrontation entre Tariq Ramadan et une autre plaignante suisse à Paris

Après “Christelle”, l’islamologue suisse Tariq Ramadan a été confronté mercredi, au tribunal de Paris, à son accusatrice suisse surnommée « Brigitte » dans les médias. Cette dernière accuse l’homme de l’avoir violée et séquestrée dans un hôtel de Genève le 28...

Maroc : une pétition pour dire non à la vaccination des enfants contre le Covid-19

Des voix appellent le ministère de la Santé à annuler la vaccination anti-Covid-19 élargie aux enfants âgés de 12 à 17 ans. « Non à la vaccination des enfants au Maroc et dans le monde », c’est sous cet appel que la campagne a été lancée en ligne et reçoit déjà...

Dérapage raciste d’un syndicaliste belge

Suite au dérapage "raciste" d’Éric Labourdette, représentant syndical des pompiers, le député bruxellois, Hicham Talhi, a déposé plainte auprès du syndicat SLFP. Un signalement à Unia, également.

France : les actes islamophobes en hausse de 52 %

Les violences ciblant les musulmans ont connu en 2020 une hausse de 52 % en France, selon le dernier rapport de La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH).