Recherche

Deux ministres d’origine marocaine dans le gouvernement israélien

© Copyright : DR

19 mars 2013 - 21h09 - Marocains du monde - Par: Jalil Laaboudi

La liste définitive des membres du gouvernement du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, investi lundi par le Knesset, comprend deux ministres d’origine marocaine. Amir Peretz, ancien leader du Parti travailliste israélien a été nommé ministre de l’Environnement, alors que Meïr Cohen s’est vu confier le poste de ministre des Affaires Sociales.

Amir Peretz, controversé ancien ministre israélien de la défense, est né le 9 mars 1952, à Bejaâd au Maroc, où son père possédait une station-essence et dirigeait la communauté juive de la ville. Sa famille avait émigré vers Israël en 1956, où elle s’est installée à Sderot.

Lors de son mandat à la tête du ministère de la Défense, on lui reproche d’avoir commandité le massacre du village libanais de Cana. Les raids aériens menés par Israël sur le sud Liban en 2006, avaient fait plus de 1200 morts.

Ses visites officielles au Maroc avaient par la suite été fortement dénoncées par la société civile marocaine. Abraham Serfaty, Sion Assidon et Edmond Amrane El Maleh, trois Marocains de confession juive, voulaient le poursuivre pour crimes de guerre au Maroc.

Meïr Cohen, ministre des Affaires sociales, est né le 15 novembre 1955 à Essaouira, où il a vécu avec ses parents jusqu’à l’âge de 7 ans. La famille Cohen s’est installée à Yeruham, au sud d’Israël, en 1962, avant de déménager à Dimona, dont il devint le président du Conseil municipal en 2003.

Le politicien, qualifié d’étrange par les médias israéliens, occupe l’un des départements les plus sensibles du gouvernement Netanyahu, le social étant l’une des priorités de l’actuel gouvernement israélien.

Mots clés: Diplomatie , Israël , Abraham Serfaty , Essaouira , Edmond Amran El Maleh , Bejaad , Sion Assidon

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact