Recherche

Mme Chekrouni plaide la cause des sans-papiers marocains en Catalogne

© Copyright : DR

23 mars 2005 - 12h48 - Marocains du monde

La ministre déléguée chargée de la Communauté marocaine à l’étranger, Mme Nouzha Chekrouni, a achevé à Barcelone une visite consacrée à la défense des intérêts des Marocains auprès de Madrid et du gouvernement autonome de Catalogne, à l’heure de l’ opération de régularisation des "sans-papiers" en Espagne.

A Barcelone, Mme Chekrouni, accompagnée du consul général du Maroc, M.Bouchaib El Khalfi, a pu s’enquérir directement auprès des ressortissants marocains présents dans l’enceinte du consulat pour des démarches administratives, des difficultés qu’ils éprouvent à compléter leurs dossiers de régularisation, notamment pour l’obtention des certificats de résidence auprès des mairies espagnoles.

Elle a pu également se rendre compte sur place de la mobilisation des fonctionnaires de ce consulat pour la délivrance, dans des délais très courts, des attestations et autres documents exigés par les autorités espagnoles pour l’octroi de permis de séjour aux immigrés en situation irrégulière.

Mme Chekrouni a mis à profit sa présence au consulat pour rassurer les ressortissants marocains sur le concours de l’administration marocaine et leur soutien moral pour permettre au maximum de Marocains de bénéficier de cette opération de régularisation.

Dans ce sens, elle a multiplié les contacts avec les membres du gouvernement régional, la Generalitat de Catalogne et le représentant du gouvernement central à Barcelone, pour plaider la cause de ces Marocains et dépasser les entraves qui leur sont préjudiciables.

L’immigration des mineurs

Le délégué du gouvernement espagnol en Catalogne, M. Joan Rangel ,s’est notamment félicité de la qualité de la coopération entre son administration et le Consulat général du Maroc à Barcelone, pour que la communauté marocaine soit le mieux informée des démarches à suivre et pour que la délivrance des documents administratifs se fasse sans retard.

Mme Chekrouni a soulevé les difficultés rencontrées par les Marocains de Catalogne pour faire aboutir leurs démarches, tout comme elle s’est préoccupée du sort qui sera réservé aux candidats malheureux à cette opération de régularisation.
Son interlocuteur s’est voulu rassurant en signalant l’existence de mécanismes administratifs et juridiques pour trouver une solution pour les exclus du processus.

La ministre déléguée a reçu les mêmes assurances de la part de la Conseillère (ministre catalane) aux Affaires sociales et à la Famille de la Generalitat de Catalogne, Mme Anna Simmo.

Cette responsable a ainsi exprimé la volonté de l’exécutif régional de faciliter la réussite de l’opération qui vise à intégrer dans le marché du travail formel un nombre important de ressortissants marocains séjournant et travaillant dans les différentes provinces de la Catalogne.

Mme Chekrouni a évoqué par ailleurs, avec d’autres responsables catalans, chargés de l’immigration et des affaires sociales, les volets de la coopération avec le Maroc relatifs au phénomène de l’immigration des mineurs, la question de rapatriement des enfants marocains en Espagne et la lutte contre la pauvreté à travers l’assistance des familles démunies.

Map - Menara.ma

Mots clés: Immigration clandestine , Nouzha Chekrouni , Catalogne

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact