Mocro Maffia : Inez Weski, avocate de Ridouan Taghi, sort de prison

2 juin 2023 - 12h10 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Inez Weski, ancienne avocate de Ridouan Taghi, l’un des chefs de la mafia marocaine aux Pays-Bas (Mocro maffia), a été libérée après un mois et demi de détention. Sa libération a été confirmée par la justice, selon les médias locaux.

Weski n’a pas souhaité commenter sa libération, affirmant respecter son devoir de confidentialité, et plaidant par l’intermédiaire de ses avocats, Rob Baumgardt et Fébe Schoolderman, pour le respect de sa vie privée, l’impact de cette épreuve ayant été, dit-elle, très important.

Âgée de 68 ans, Weski a été interpellée le 21 avril car soupçonnée d’avoir fait passer des messages de son ancien client Ridouan Taghi, actuellement emprisonné, à sa famille, favorisant le maintien de ses activités. Des soupçons avaient émergé l’été dernier, suite à la découverte par la police de correspondances déchiffrées entre des membres de la famille Taghi.

A lire : Arrestation aux Pays-Bas de l’avocate néerlandaise de Ridouan Taghi

Suite à son arrestation, l’avocate a été suspendue par l’Ordre des avocats, une procédure courante en cas de suspicion pénale. Elle a également cédé son cabinet à son fils peu avant son interpellation, un fait qualifié de « pure coïncidence » par ce dernier, malgré les spéculations. Pendant son incarcération, Weski a été en isolement total, limitée à communiquer uniquement avec ses avocats.

Pour rappel, Ridouan Taghi est considéré comme le chef présumé de la Mocro Maffia, la mafia marocaine active aux Pays-Bas et soupçonnée d’être impliquée dans plusieurs assassinats dans le pays, dont celui de l’avocat Derk Wiersum en 2019. Taghi et 16 autres suspects sont sur le banc des accusés dans le procès Marengo, ouvert depuis 2020. Ils sont accusés d’une série de meurtres et de tentatives de meurtres.

Sujets associés : Pays-Bas - Drogues - Mocro Maffia - Ridouan Taghi

Aller plus loin

Mocro maffia : le verdict attendra

Le tribunal de district d’Amsterdam a annoncé mercredi que le verdict du procès Marengo, couvrant 11 affaires distinctes de crimes graves, dont quelques-unes liées à la Mocro...

Mocro Maffia : nouvel avocat pour Ridouan Taghi

L’avocat Michael Ruperti prend la défense de Ridouan Taghi, soupçonné d’être à la tête de la Mocro Maffia et personnage central du procès Marengo. Il remplace Inez Weski,...

Mocro Maffia : sans avocat, Ridouan Taghi se défendra lui-même

Le procès Marengo se poursuit. Ridouan Taghi, chef de la Mocro maffia, le réseau criminel marocain actif aux Pays-Bas et en Belgique, sera fixé sur son sort fin octobre.

Inez Weski accusée d’avoir transmis des messages à Ridouan Taghi

Youssef Taghi ne serait pas le lien entre le baron de la mafia marocaine Ridouan Taghi et le monde extérieur. Son avocat André Seebregts vient d’attirer l’attention des...

Ces articles devraient vous intéresser :

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »