Le Marocain Mohamed El Marcouchi renoue avec les rings pour le titre WBA

9 octobre 2020 - 11h30 - Ecrit par : I.L

Le boxeur belgo marocain Mohamed El Marcouchi veut combattre à nouveau après plusieurs mois d’inactivité en raison du coronavirus. Il remonte, ce vendredi sur le ring à Roosdaal, non loin de Bruxelles afin de se préparer pour le titre WBA.

Mohamed El Marcouchi a longtemps rêvé de ce titre prévu pour l’année 2021, rapporte La dernière heure. Des difficultés sont à l’origine des échecs connus lors des éditions précédentes, dont des déceptions, des difficultés financières et des problèmes d’organisation. « Mais mon nouveau manager met tout en œuvre pour que je puisse combattre pour ce titre mondial.", a-t-il précisé.

Pour se remettre d’aplomb après cette longue période d’inactivité loin des rings Mohamed El Marcouchi compte sur le combat de ce vendredi. Cependant, il évoque quelques difficultés d’entraînement liées à la fermeture des salles d’entraînement et aux contraintes liées au respect des mesures préventives contre le coronavirus.

Le boxeur marocain n’a pas manqué d’évoquer désormais sa crainte face à l’adversaire. « C’est pour ça que l’on prend toutes les mesures possibles avec les sparrings, qu’on fait des tests si nécessaire et qu’on note les noms de tout le monde. C’est un peu compliqué au début mais ça devient une habitude.", a-t-il ajouté. A quelques heures de cette rencontre tant attendue, les 200 tickets prévus ont été déjà vendus.

Tags : Belgique - Boxe

Nous vous recommandons

Frontières Espagne-Maroc : un « problème diplomatique et politique »

Le Parti populaire (PP) de Melilla a assuré que le maintien, par le Maroc, de la mesure de fermeture de ses frontières terrestres et maritimes avec Ceuta et Melilla, au-delà de son caractère sanitaire (lutte contre le Covid-19) avancé il y a environ deux...

Menacé d’expulsion, un Marocain vit « comme un voleur » en France

Alors qu’il préparait un voyage au Maroc avec son épouse de nationalité française, un Marocain a reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF) parce qu’il est entré en France sans visa. Sans espoir, il dit vivre désormais comme « un voleur...

La presse française clashe Achraf Hakimi

Achraf Hakimi n’aurait pas été à la taille des attentes des supporters du PSG, mercredi soir, lors de la phase retour du huitième de finale de la Ligue des champions. Sa prestation n’aurait pas été de la même teneur que celle du match...

Vers le rétablissement des lignes maritimes entre le Maroc et l’Espagne ?

Karima Benyaich, ambassadrice du Maroc en Espagne, regagnera dans les tout prochains jours son poste à Madrid, où plusieurs dossiers dont le rétablissement des lignes maritimes entre le Maroc et l’Espagne...

Plus de 70% des Français sont pour l’interdiction du burkini à la piscine

Alors que la question d’interdire ou non le port du burkini dans les piscines divise les parlementaires, un sondage révèle que sept Français sur dix sont pour l’interdiction.

Des supporters veulent le départ de Hakim Ziyech

L’international marocain Hakim Ziyech n’était pas au top de sa forme, mardi, lors de la rencontre entre Chelsea et le Zenit de Saint-Pétersbourg. Les supporters ont déploré la performance du joueur marocain qui, selon eux, n’étaient pas à la hauteur de...

Macron demande des explications à Bennett suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Le président français Emmanuel Macron s’est entretenu avec le Premier ministre israélien Naftali Bennett au sujet du logiciel Pegasus que le Maroc aurait utilisé pour cibler son numéro et ceux d’autres...

Maroc : les prix de l’alcool flambent après le ramadan

Au Maroc, les prix de l’alcool sont en nette augmentation depuis la fin du ramadan au point de peser sur le moral des commerçants et des consommateurs.

L’ambassadrice du Maroc à Madrid pas près de retourner à son poste

L’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, rappelée pour des consultations à Rabat depuis mi-mai, ne retournera pas de si tôt à son poste à Madrid.

Maroc : une maman maquille le meurtre de son fils en suicide

La police judiciaire de Youssoufia a déféré devant le procureur général du roi près de la cour d’appel de Safi une mère et sa fille accusées d’avoir tué un adolescent de 15 ans. Une banale dispute entre la victime et sa sœur (l’une des accusées) est à l’origine...