Voilà pourquoi Mohammed VI a refusé de rencontrer le président israélien

20 octobre 2020 - 10h40 - Monde - Ecrit par : K.B

En 2010, le roi Mohammed VI avait refusé de rencontrer le président israélien Shimon Perez. Le sujet refait surface aux États-unis, appuyé par des documents secrets révélés par la presse.

Les raisons derrière le refus catégorique du souverain marocain d’entrer en contact avec le président israélien Shimon Perez avaient été révélées dans une note explicative, parvenue au mois d’octobre 2010, à la Secrétaire d’État américaine Hilary Clinton.

Le document, diffusé par des médias américains, souligne que le président israélien accordait une importante particulière à la rencontre avec le roi du Maroc, en raison de son influence et de son poids sur la scène arabe et musulmane, et surtout pour sa qualité de Président du Comité Al Qods.

Or, poursuit le document, la décision du roi Mohammed VI était motivée par le gel des négociations israélo-palestiniennes pour la paix au Moyen-Orient. "D’après l’assistant du président israélien, Mohammed VI refuse de rencontrer Shimon Perez, en raison de la politique de colonisation menée par Israël en Cisjordanie", peut-on lire dans la note.

Sujets associés : Mohammed VI - Israël - Palestine

Aller plus loin

Des Marocains manifestent contre la normalisation des relations avec Israël

À l’appel d’associations marocaines, quelques centaines de manifestants, le drapeau palestinien à la main, ont protesté vendredi à Rabat, contre les "pays traîtres" et "leurs...

Au Maroc, Jared Kushner parlera normalisation des relations avec Israël

Jared Kushner, gendre et conseiller principal du président américain, Donald Trump se rendra cette semaine au Maroc, en Israël, à Bahreïn, à Oman et en Arabie Saoudite.

Jared Kushner espère que le Maroc normalisera ses relations avec Israël

Jared Kushner, gendre et conseiller principal du président américain, Donald Trump, espère que le Maroc et les 21 autres pays arabes vont marcher dans le sillage des Émirats...

Le Maroc dit non à Israël

Le premier ministre marocain Saad-Eddine El Othmani a rejeté, dimanche, toute normalisation des relations marocaines avec Israël.

Ces articles devraient vous intéresser :

Polémique après les propos d’un député RNI sur le roi Mohammed VI

Alors qu’il prenait la défense du gouvernement, un député du Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir, a, lors de la discussion sur la flambée des prix, fait une déclaration pour le moins polémique sur le roi Mohammed VI.

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.

Discours du Trône du roi Mohammed VI (intégral)

Le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la nation, ce samedi 30 juillet 2022, à l’occasion de la Fête du Trône. En voici l’intégralité.

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Le Roi appelle à combattre les spéculateurs

Dans son discours adressé aux Marocains à l’occasion de la fête du Trône, le Roi Mohammed VI a appelé à une lutte efficace contre les spéculations et la manipulation des prix.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Marche verte : le roi Mohammed VI adresse un discours à la nation ce soir

Le roi Mohammed VI adressera ce lundi 6 novembre un discours à la Nation à l’occasion du 48ᵉ anniversaire de la Marche Verte, annonce le Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie.

Des prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines ce mardi

Face à la rareté des pluies, le roi Mohammed VI a une nouvelle fois ordonné l’accomplissement de prières rogatoires dans toutes les mosquées marocaines.

Aïd al-Adha : 979 personnes bénéficient de la grâce du roi Mohammed VI

Près de 1000 personnes (979 exactement), dont certaines qui se trouvent en détention et, d’autres en liberté, condamnées par différents tribunaux du Royaume, ont été graciées par le roi Mohammed VI, à l’occasion de l’Aïd al-Adha. En voici le détail :

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...