Le Roi Mohammed VI prend en charge le rapatriement de la dépouille du bébé de Dalila Mimouni

14 juillet 2009 - 19h46 - Maroc - Ecrit par : L.A

Le Roi Mohammed VI a décidé de prendre en charge le rapatriement de la dépouille du bébé de Dalila Mimouni, décédé lundi à Madrid suite à une erreur médicale.

"Sa majesté Mohammed VI suit l’affaire depuis hier et, par instruction royale, un avion viendra ici pour transférer la dépouille et les membres de la famille", a indiqué un porte-parole de l’ambassade du Maroc à Madrid à l’AFP.

Le corps médical du service des prématurés de l’hôpital madrilène "Gregorio Marañon" avait administré du lait par voie intraveineuse et non par sonde naso-gastrique à l’enfant, causant ainsi sa mort.

Le petit Rayan était né par césarienne au 7ème mois de grossesse le 29 juin dernier alors que sa mère âgée de 20 ans, touchée par le virus de la grippe porcine, est décédée lors de l’accouchement. Dalila Mimouni est la première victime du virus A H1N1 en Espagne.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Santé - Enfant - Décès - Grippe A/H1N1

Aller plus loin

Mohammed VI autorise le rapatriement de la dépouille d’Aminata, fille de Sékou Touré

Le roi Mohammed VI a affrété un aéronef pour rapatrier en Guinée la dépouille d’Aminata Touré, fille de l’ancien président, Sékou Touré. Le vol spécial sera effectué demain...

Ces articles devraient vous intéresser :

Fouzi Lekjaa nommé par le roi Mohammed VI président du Comité Coupe du Monde 2030

Le roi Mohammed VI a nommé Fouzi Lekjaa à la tête du comité d’organisation de la partie marocaine de la Coupe du monde, suite à l’annonce du choix de la candidature tripartite Maroc-Espagne-Portugal pour l’organisation du mondial de 2030.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Académie Mohammed VI, un vivier de qualité au service du football marocain

Pensée et inaugurée en 2009 par le roi Mohammed VI, l’académie Mohammed VI (AMF) est devenue, au fil des ans, un vivier de qualité au service du football marocain, mais aussi du football français. Le Maroc doit en partie sa percée à la coupe du monde...

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.