Moroccan, parmi les prénoms à la mode en 2023

30 septembre 2022 - 16h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le prénom Moroccan figure sur la liste des 10 prénoms qui devraient être tendances en 2023, établie par un site internet américain spécialisé dans la recherche de prénoms pour enfants.

D’après Nameberry, plate-forme se présentant comme étant la plus grande ressource au monde pour trouver le prénom de son futur enfant, bon nombre de célébrités ont prénommé leurs enfants avec des adjectifs. Le rappeur américain Nick Cannon a prénommé ses fils, Moroccan, Golden et Legendary, et une fille appelée Powerful. Le chanteur américain Chris Brown a prénommé sa fille Lovely, fait savoir le site américain. Le fils du mannequin australien Jessica Hart se prénomme Glorious, la fille de l’actrice Khloe Kardashian, True, et le petit garçon du mannequin américain Lucky Blue Smith, Slim Easy.

À lire : Bruxelles : Mohamed, le prénom masculin le plus donné en 2021

Des prénoms comme “Wavy”, “Valiant”, “Legendary”, “Supreme”, “Zealous” et “Heavenly” figurent tous sur la liste, ajoute Nameberry, prédisant que d’autres parents donneront ces prénoms à leurs enfants durant l’année 2023.

Sujets associés : États-Unis - Enfant

Aller plus loin

France : Hamza et Selma sont toujours les prénoms les plus donnés à Montbéliard

Tout comme en 2020, Hamza et Selma occupent la première place dans le classement des prénoms les plus attribués aux petits garçons et aux petites filles nés à Montbéliard...

Bruxelles : Mohamed et Sophia, prénoms les plus populaires en 2020

Mohamed et Sofia sont en tête du top 10 des prénoms les plus portés en 2020 dans la région de Bruxelles, occupant la première place du classement.

Mohamed dans le top 5 des prénoms les plus récurrents en Europe

Mohamed figure parmi les 10 prénoms de garçons les plus populaires en Europe. C’est ce qui ressort d’un classement basé sur les données des instituts statistiques.

"Allah akbar" : Léa Salamé moquée sur son vrai prénom (vidéo)

Lors de sa participation au podcast intitulé Small Talk et réalisé par Konbini, la journaliste Léa Salamé s’ouvre et dévoile son vrai prénom.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.