Mort d’Amine Chariz : report de l’examen du dossier

28 février 2022 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Cour d’appel de la ville d’Agadir a décidé de reporter l’examen du dossier des mis en cause dans l’affaire d’Amine Chariz, jeune homme de 22 ans, décédé le 8 février dernier au 10 mars prochain.

Le report de l’examen du dossier des accusés est motivé par la recherche de nouvelles données dans cette affaire, rapporte Hespress. Il est donc prévu que les données et les téléphones des mis en causes soient examinés pour les besoins de l’enquête. Cette décision de la Cour d’appel de la ville d’Agadir fait suite à la transmission du rapport d’autopsie médicale réalisée sur le corps du défunt. Les résultats montrent que le décès d’Amine Chariz n’était pas naturel. De quoi confirmer l’hypothèse du meurtre.

À lire : Affaire Amine Chariz : les présumés meurtriers en prison

C’est sur les réseaux sociaux qu’il avait été rapporté qu’une bagarre a éclaté entre des jeunes dans la soirée du samedi 5 février, dans un restaurant au quartier Sonaba à Agadir. Amine Chariz a été admis aux services d’urgences de l’hôpital Hassan II. Le 8 février, sa mort a été annoncée sur Instagram par les internautes, mais aussi par sa famille. Le procureur du roi près le tribunal de première instance d’Agadir avait ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider la mort du jeune homme.

À lire : Amine Chariz : accident ou homicide ? (vidéo)

Dans la foulée, cinq individus ont été arrêtés puis placés en garde à vue. Vendredi 11 février, les éléments de la police judiciaire d’Agadir ont présenté les suspects devant le procureur général de la Cour d’appel d’Agadir, qui a décidé de les maintenir en détention à la prison locale d’Aït Melloul.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Droits et Justice - Homicide - Affaire Amine Chariz

Aller plus loin

Affaire Amine Chariz : les présumés meurtriers en prison

Après leur placement en garde à vue, les cinq mis en cause dans l’affaire d’Amine Chariz, jeune homme de 22 ans, décédé, le 8 février, dans des circonstances mystérieuses à...

Amine Chariz : accident ou homicide ? (vidéo)

Un jeune homme de 22 ans est décédé, le 8 février, dans des circonstances mystérieuses à Agadir. Une enquête est en cours pour élucider cette affaire. La police tente de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.