Recherche

Mort d’une autre ’’femme-mulet’’ au poste-frontière de Sebta

© Copyright : DR

19 septembre 2019 - 20h30 - Maroc

Une femme porteuse marocaine, communément appelée ’’femme-mulet’’ est décédée vers cinq heures du matin le mercredi 18 septembre alors qu’elle attendait du côté marocain de la frontière de Ceuta pour entrer dans cette ville par « Tarajal II ».

Le drame a eu lieu lorsque la femme, se trouvant au bord de la voie, est tombée fortuitement sur le brise-lames, cognant sa tête contre une pierre. Elle n’a pas survécu à ses blessures, rapportent les médias espagnols.

Ses compagnes d’infortune ont déploré le drame tout en dénonçant les conditions de travail et les traitements inhumains dont elles font l’objet. Pour les médias espagnols, ces femmes, au point de passage de Tarajal II, attendent souvent des heures avec leurs charrettes et dorment à la belle étoile, craignant de quitter leur poste pour conserver leur place.

« Ce sont des conditions du tiers monde et inhumaines », précisent les mêmes sources qui réclament l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances du drame. Cet incident met en avant les conditions de travail de ces femmes qui se battent pour survivre et pour subvenir aux moyens de leurs proches en sacrifiant de longues heures avant d’obtenir un ticket pour franchir la frontière « Tarajal II ».

Des incidents du genre sont malheureusement fréquents, car elles sont des milliers à franchir ces postes-frontières de Maroc-Ceuta pour vendre leurs marchandises au Maroc tout en subissant l’ire des autorités espagnoles aux points de passage.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact