Recherche

Le Mouvement 20 février veut "la chute du Makhzen"

© Copyright : DR

13 septembre 2011 - 10h50 - Maroc - Par: Jalil Laaboudi

C’est la première fois que le Mouvement du 20 février manifeste dans le quartier populaire de Sidi Moumen, célèbre bidonville de Casablanca d’où sont originaires les douze kamikazes des attentats de Casablanca le 16 mai 2003 (45 morts).

Le mouvement Al Adl Wal Ihssane, qui domine les marches du Mouvement 20 février à Casablanca, serait derrière cette initiative à laquelle la tombée de la nuit aurait mis un frein en empêchant les manifestants d’entrer dans ces quartiers, d’après des militants indépendants.

Moins de 2000 personnes ont pris part à cette marche, pendant laquelle les manifestants scandaient "Non au cumul du pouvoir et de la fortune", "Vive le peuple", "Nous voulons vivre dans la dignité et l’égalité".

Après un ralentissement de ses manifestations de protestation durant le mois de Ramadan et les vacances estivales, le Mouvement du 20 février fait sa rentrée sociale et politique en organisant de nouvelles marches, dont une prévue dimanche prochain dans la vieille médina de Casablanca.

A Rabat et Tanger, la participation aux marches de protestation du Mouvement 20 février était faible, mais les manifestants se sont montrés fermes en scandant haut et fort : "le peuple veut la chute du makhzen".

Mots clés: Casablanca , Manifestation , Tanger , Rabat , Al Adl wal Ihssane , Mouvement du 20 février , Makhzen

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact