Bloqués à Sète, des MRE attendent vainement un bateau

18 juillet 2021 - 12h00 - France - Ecrit par : S.A

Bon nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE) se retrouvent bloqués depuis plusieurs jours sur le parking du port maritime Orsetti (Sète) à cause de l’annulation de leur billet. La société marocaine Intershipping qui a ouvert une troisième ligne maritime entre Sète et Tanger fait face à une très forte demande.

« J’avais pris un billet à 1600 euros pour traverser. Heureusement j’ai été remboursé mais plus moyen de reprendre un billet. Le site internet ne marche plus. Cela fait 10 jours que j’attends », confie à Midi Libre Jalal, un quarantenaire américain et marocain, qui se pose en porte-parole des personnes coincées dans leur voiture sur le parking du port maritime Orsetti. Ces dernières sont au nombre de 150 (familles entières avec des enfants, des personnes handicapées, des personnes âgées).

À lire : Sète : le calvaire des passagers du premier ferry d’Intershipping à destination du Maroc

Depuis plusieurs jours, Intershipping n’a pas été en mesure d’affréter un navire pour leur permettre de rallier le Maroc. « Tous les jours, on nous dit qu’un bateau pourra nous embarquer demain. On reste dans l’attente, sans nourriture et sans eau », se lamente Nadia, arrivée du Mans avec un billet en poche. Elle souhaite rejoindre le Maroc pour soutenir sa mère qui devra subir une opération chirurgicale. « Je vais au Maroc pour un motif impérieux. Ma mère atteinte d’un cancer se fait opérer et je veux être près d’elle », confie cette MRE.

Intershipping, est le troisième opérateur opérant désormais des traversées maritimes en ferry depuis Sète vers le Maroc est confrontée à plusieurs difficultés. Son site web est en panne. La société de consignation initialement mandatée par la société marocaine n’est plus partie prenante.

Sujets associés : Tanger - Sète - Liaison maritime - Opération Marhaba 2023 - MRE

Aller plus loin

Sète : des MRE en colère

Pour contenir les accrochages observés au niveau des abords du port de Sète, depuis qu’une troisième ligne a été créée en direction du Maroc, le Préfet de l’Hérault a décidé de...

Le calvaire des MRE à bord d’un ferry d’Intershipping persiste

Bloqué durant 48h à Sète, Victoria I, le ferry affrété par la société marocaine Intershipping pour assurer le transport des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc a...

Sète : le calvaire des passagers du premier ferry d’Intershipping à destination du Maroc

Mauvais départ pour la compagnie maritime marocaine, Intershipping. Depuis plusieurs jours, les premiers passagers de son premier ferry à destination du Maroc sont bloqués à Sète.

Fin de calvaire pour les MRE bloqués au port de Sète

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) bloqués au port de Sète depuis plusieurs jours ont regagné le Maroc pour célébrer l’Aïd al-Adha en famille et y passer les vacances...

Ces articles devraient vous intéresser :

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Evincée, Salima Belabbas retrouve sa place sur RTL

Écartée de la présentation du JT de 19h sur RTL en janvier, Salima Belabbas revient en force en tant qu’animatrice de deux émissions phares de la chaîne privée.

Aïd Al-Adha : les MRE font ils grimper le prix du mouton ?

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, les Marocains se plaignent de la cherté du mouton et se demandent s’ils pourront honorer la tradition. L’arrivée massive des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour les vacances d’été expliquerait...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

Plus de 3 millions de touristes au Maroc à fin juin

Entre janvier et juin derniers, ils étaient 3,4 millions de touristes à avoir visité le Maroc, ce qui équivaut à 63 % des arrivées sur la même période avant la crise sanitaire, selon le ministère du tourisme.