Recherche

Sète : des MRE en colère

© Copyright : DR

16 juillet 2021 - 23h40 - Marocains du monde - Par: G.A

Pour contenir les accrochages observés au niveau des abords du port de Sète, depuis qu’une troisième ligne a été créée en direction du Maroc, le Préfet de l’Hérault a décidé de restreindre l’accès au port de Sète pour les passagers sans billets. Bien trop de dysfonctionnements ont été relevés par la Préfecture de l’Hérault dans l’organisation des premières escales de cette troisième ligne maritime en direction du Maroc.

Non respect des dates et des horaires d’escale, manquements dans l’information des passagers quant aux dates et horaires d’embarquement susceptibles de générer des troubles à l’ordre public, défaut dans les délais de transmission aux autorités des informations requises relatives aux passagers. Nombreuses sont les raisons qui justifient le cafouillage observé sur cette troisième ligne desservie par les navires Victoria 1 et Romantika. Devant les récriminations et la colère des passagers, le préfet de l’Hérault a opté pour la restriction de l’accès au port en vue de maintenir l’ordre.

À lire :Intershipping suspend la vente de billets Sète-Tanger

Selon Le Singulier, plusieurs passagers ayant réservé des billets sur le site de la compagnie, ont vu leur réservation annulée. « Les billets sont annulés et revendus plus chers à d’autres personnes », confie un passager en colère rencontré dans le port. « On demande l’ouverture d’une enquête car rien n’est respecté, c’est la loi du plus fort et du plus riche », ajoute-t-il.

À lire : Sète : le calvaire des passagers du premier ferry d’Intershipping à destination du Maroc

Pour essayer de contenir les débordements entre les passagers, la police a mené une intervention appuyée par deux camions de CRS mardi 13 juillet en début de soirée. Les forces de l’ordre sont intervenues pour protéger également les salariés de la compagnie pris pour cible par les passagers en colère.

Devant la consternation des passagers qui se retrouvent sans billet et sans solution, le préfet de l’Hérault a pris de nouvelles mesures. « En raison des difficultés rencontrées par la société de transport maritime, les passagers disposant de titres de transport sur les navires Victoria 1 et Romantika sont invités à se rapprocher sans délai de la compagnie pour s’assurer de la possibilité d’embarquer », indique le Préfet de l’Hérault avant d’ajouter qu’« en l’absence d’escale effectivement prévue, les passagers concernés ne pourront pas accéder au Port de Sète. »

Les escales des compagnies GNV et BALEARIA sur le port de Sète ne sont pas concernées par ces difficultés.

Mots clés: Tanger Med , Liaison maritime , Sète

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact