Intershipping suspend la vente de billets Sète-Tanger

10 juillet 2021 - 10h00 - France - Ecrit par : A.T

Face à l’afflux de voyageurs, la compagnie maritime Intershipping annonce la saturation depuis le port de Sète. À partir du samedi 10 juillet, elle suspend les ventes de billets.

Mandataire du gouvernement marocain pour l’exploitation de deux navires Victoria I et Romantika, Intershipping n’est plus en mesure de contenir le flux de voyageurs, indique un communiqué de la direction.

À cet effet, elle suspend temporairement la vente des billets pour dit-elle, ajuster ses capacités actuelles en sachant que les deux navires sont dotés d’une capacité totale de 4 000 passagers et 1 000 voitures.

A lire : Des MRE testés positifs au Covid-19 sur un bateau en provenance de Sète

« Aucune réservation et aucune vente de billet n’est possible dans le port de Sète, seuls les passagers munis de billets achetés sur notre site web pourront accéder à nos navires » précisent les responsables de la compagnie sur son site internet.

La compagnie annonce que son site internet était en maintenance jusqu’au 12 juillet et que les voyages depuis le port de Sète en France sont complets pour les dates du 10, 13, 15 et 17 juillet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Sète - Ministère de l’Equipement et du Transport - Trafic maritime - MRE

Aller plus loin

Des MRE testés positifs au Covid-19 sur un bateau en provenance de Sète

Onze cas positifs au Covid-19 ont été recensés dimanche soir parmi les passagers d’un bateau en provenance du port de Sète en France. Les voyageurs, dont plusieurs MRE, ont été...

Le calvaire des MRE à bord d’un ferry d’Intershipping persiste

Bloqué durant 48h à Sète, Victoria I, le ferry affrété par la société marocaine Intershipping pour assurer le transport des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc a...

Sète : l’arrivée des MRE conditionnée

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent désormais rallier le port de Sète à bord des navires en provenance de Tanger mais sous conditions sanitaires.

MRE : vers la faillite d’Intershipping ?

Les Marocains résidant à l’étranger qui avaient l’habitude de prendre des bateaux de la compagnie Intershipping vont être déçus. La compagnie maritime pourrait disparaître.

Ces articles devraient vous intéresser :

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).