Recherche

Sète accueille les premiers MRE pour le 1er départ vers Tanger

© Copyright : DR

17 juin 2021 - 18h50 - Marocains du monde - Par: J.D

La ville de Sète a donné le top des liaisons maritimes prévues pour le voyage des MRE vers leur pays. Le ferry « Le Fantastic » a quitté mercredi, le port de Sète pour Tanger. Mais cette première traversée comme les suivantes, ne transitera pas par l’Espagne, exclue du plan annuel de transit estival de la diaspora marocaine.

Les longues files de voitures et de camions embarqués pour le retour au pays et la mobilisation des 883 passagers à destination de Tanger ont créé une excitation soudaine sur la plateforme portuaire. La scène n’est pas habituelle pour les habitants de Sète. 

«  La traversée de l’Espagne, ça faisait partie du protocole et du plaisir  », explique ce Marocain habitant en France. «  C’était l’excitation du voyage avant d’arriver au Maroc  », justifie un autre. Nous, on habite près de Barcelone. Il y a des passagers qui sont venus du sud de l’Espagne alors que le Maroc est juste en face !, déplore un autre MRE.

Si les Marocains vivant sur le territoire espagnol arrivent à effectuer le voyage, ils sont obligés de dépenser plus. «  J’ai payé, par rapport à l’Espagne, peut-être 11 fois le prix ! On va partir parce qu’on a de la famille à voir, mais on sait qu’on s’est fait escroquer  », déplore un autre.

Les seules liaisons maritimes prévues partent donc de France (Sète, Marseille), d’Italie (Gènes) et demain du Portugal (Portimao), avec un total de 650 000 passagers et 180 000 véhicules attendus entre le 15 juin et le 15 septembre, soit quatre fois moins que d’habitude, selon les chiffres du ministère marocain des Transports. En 2020, moins de 50 000 passagers et 22 000 véhicules avaient été transbordés pendant l’été alors que l’année précédente, environ trois des cinq millions des Marocains expatriés en Europe étaient revenus dans leur pays natal l’été, en traversant l’Espagne puis le détroit de Gibraltar.

Toutefois, les compagnies de ferry assurant la traversée enregistrent d’énormes pertes de l’ordre 450 et 500 millions d’euros. Ce nouveau plan de transit met aussi en péril des milliers d’emplois saisonniers dans la région du port d’Algésiras alors qu’il profite à l’économie portuaire de l’Italie et de la France.

Le Maroc a lancé mardi son grand plan annuel de transit estival de sa diaspora, avec un dispositif excluant toute liaison maritime via l’Espagne, assorti de rabais sur les liaisons aériennes afin d’amortir la différence de coût pour les voyageurs.

Mots clés: France , Italie , Portugal , Espagne , Transports , Maritime , Portuaire , Coopération , Tanger Med Passagers

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact