Sète : les ferries pour le Maroc suspendus

4 février 2021 - 15h00 - France - Ecrit par : P. A

Depuis dimanche à minuit, les traversées en ferries entre la ville de Sète et le Maroc sont suspendues pour une durée indéterminée. Les raisons de cette décision restent pour le moment inconnues.

Après la fermeture des frontières françaises (hors UE) dimanche dernier, le port de Sète et les compagnies qui desservent le Maroc attendent de recevoir des précisions de l’État français. La préfecture de l’Hérault les a informés des mesures dérogatoires à cette interdiction de circulation. Sont concernés par ces mesures les professionnels et les personnes pouvant justifier le caractère impérieux de leurs déplacements. Ces derniers doivent présenter aussi une déclaration sur l’honneur et un résultat de test PCR négatif datant de moins de 72 h.

Pour le port de Sète, l’information devrait venir du Maroc. «  Les choses changent toutes les cinq minutes. On renseigne les voyageurs par téléphone et on leur demande de se rapprocher de leur compagnie. Pour le moment, nous sommes en stand-by  », indique l’un des responsables du port.

La situation à Sète n’est pas isolée. D’autres ports français vivent aussi les mêmes difficultés en matière de transport maritime international de passagers. La compagnie La Méridionale à Marseille, prévoit, elle, de suspendre ce mois, sa nouvelle ligne avec Tanger.

À noter que le transport de marchandises ou de camions Tir n’est pas concernée par cette mesure de fermeture des frontières.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Maritime - Transports - Portuaire - Sète

Aller plus loin

Des Marocains bloqués à Sète

De nombreux commerçants marocains se retrouvent bloqués à Sète suite à la fermeture des lignes maritimes entre la France et le Maroc. Face à la difficulté de joindre leur...

Des Marocains bloqués au port de Sète

Vingt ressortissants marocains attendent depuis le 31 janvier dernier au port de Sète, suite à la fermeture des frontières avec les pays extérieurs à l’Union européenne décidée...

Comment la suspension des liaisons maritimes avec le Maroc a impacté le port de Sète

La suspension des liaisons maritimes avec le Maroc pour cause de coronavirus a produit un impact négatif sur le port de Sète, avec comme conséquence, le blocage du retour de bon...

Un bateau chargé de MRE bloqué à Sète

La liaison entre le port de Sète et le Maroc semble à nouveau perturbée par un arrêté préfectoral pris, suite à la flambée des cas de contamination au covid-19. Depuis une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Ports marocains : Une manne inattendue grâce aux attaques en mer Rouge ?

Alors que les attaques des rebelles houthis perturbent sérieusement le trafic maritime mondial, le Maroc dont les ports sont choisis par les industriels européens tire profit de la crise sécuritaire en mer rouge.

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

Location de voitures au Maroc : Nouvelles règles plus sévères

Depuis ce lundi 15 avril, les agences de location de voitures au Maroc ont l’obligation de se conformer à un nouveau cahier des charges relatif aux conditions d’investissement dans le secteur.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...