Recherche

Les MRE détiennent plus de 3% des dépôts des banques participatives

© Copyright : DR

31 juillet 2021 - 22h20 - Economie - Par: J.K

En 2020, les dépôts à vue enregistrés par le secteur bancaire participatif au Maroc ont atteint un encours de 3,8 milliards de dirhams (MMDH), en augmentation de 49 % par rapport à l’année dernière.

Représentant 23 % des ressources, plus de 78,1 % de ces dépôts sont détenus par des particuliers résidents. Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) occupent une part de 3,2 % et les personnes morales détiennent 17,5 %, a indiqué Bank Al-Maghrib (BAM) dans son 17ᵉ rapport annuel sur la supervision bancaire au titre de l’exercice 2020. Les dépôts d’investissement quant à eux ont grimpé de 173 % à 988,7 millions de dirhams. 

A lire : Maroc : Malgré la pandémie, les banques participatives se portent bien

En dehors du résultat de l’exercice, les capitaux propres comptables des banques et fenêtres participatives ont connu une hausse de 6 % à 2,4 MMDH, soit 14,4 % des ressources. Cette hausse de 143 MDH est le résultat de l’augmentation du capital social des banques participatives d’environ 3,6 MMDH et de l’approfondissement du report à nouveau débiteur du secteur bancaire participatif à 1 MMDH et du montant de capital non-versé à 200 MDH. Concernant les injections de capital réalisées par les banques participatives, elles sont notamment réservées pour contrer l’impact des résultats déficitaires afin de conserver les capitaux propres comptables au-delà du niveau réglementaire de 200 MDH. Quant aux dotations en capital des fenêtres participatives, elles sont restées quasi stables à 695 MDH.

A lire : Banques participatives : les financements ont presque doublé en février au Maroc

En ce qui concerne l’encours de refinancement des banques participatives, chez les maisons mères par wakala bil Istithmar, une hausse de 40 % a été enregistrée au cours de l’année, soit 3,4 MMDH équivalant à 25,2 % du total-passif de ces banques. De plus, un encours de 465,3 MDH soit 3,5 % des ressources des banques a été effectué sous forme de dépôts à vue intra-groupe. Au cours de la même année, les fenêtres participatives ont augmenté de 93 % à 1,2 MMDH, soit 35 % de leurs ressources. Les avances dans les autres passifs sont restées stables soit à 80 % et 22 % du total-passif, a souligné BAM.

Mots clés: Bank Al-Maghrib (BAM) , Banques , Capitaux , Croissance économique

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact