Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

7 août 2022 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Cette tendance a bouleversé les plans de nombreux vacanciers qui ont dénoncé des montants records, dépassant dans certains cas de 50 % le prix normal. Certains ont pointé d’autres conditions, comme un minimum de durée de location de sept jours, rapporte SRNTNews.

Malgré la relance du secteur touristique, les agences de location de voitures n’ont visiblement pas renouvelé leurs stocks. Conséquence  : l’offre de location reste très faible. Les professionnels se disent toujours affaiblis par la crise sanitaire.

A lire : Maroc : mort programmée du secteur de la location de voitures

Interpellé sur le sujet, Abdellah Achanan, président de la Fédération des Associations de Location Automobiles au Maroc (FALAM), a expliqué que plusieurs agences de location ont fermé durant les mois qui ont suivi le déclenchement de la crise sanitaire. D’autres ont dû réduire leur parc automobile pour pouvoir survivre. Il cite l’exemple de la faillite de trois entreprises majeures possédant plus de 10 000 agences à travers le Royaume.

Le professionnel a également pointé la hausse des impôts et le cumul de dettes envers les banques et les compagnies d’assurance depuis le déclenchement de la crise sanitaire, ce qui justifie également la hausse des prix. « J’ajoute aussi les difficultés liées à l’acquisition de nouvelles voitures, puisque les prix ont augmenté dans le monde entier ». Les prix pourraient revenir à la normale après la fin de la saison estivale, a-t-il conclu.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transports - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - MRE

Aller plus loin

Les loueurs de voiture expliquent la hausse des prix

Les opérateurs du secteur de location de voiture réfutent les accusations selon lesquelles, les prix de location de voitures ont flambé cet été. C’est un simple retour à la...

Maroc : les agences de location de voiture s’alarment de la multiplication des vols

Face à la recrudescence des vols, la Fédération des agences de location de voiture a, dans une correspondance, demandé à la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) de...

Maroc : mort programmée du secteur de la location de voitures

Le secteur de la location de voitures sans chauffeur est l’un des plus durement touchés par la crise sanitaire au Maroc. Avec la récente suspension des vols de et vers le...

Les loueurs de voiture obligés de se séparer de leurs véhicules

La situation ne s’améliore pas dans le secteur de la location de voiture au Maroc malgré la batterie de mesures prises pour booster le tourisme. Vétusté des véhicules et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Location de voitures au Maroc : Nouvelles règles plus sévères

Depuis ce lundi 15 avril, les agences de location de voitures au Maroc ont l’obligation de se conformer à un nouveau cahier des charges relatif aux conditions d’investissement dans le secteur.

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Impôts : des procédures simplifiées pour les MRE

La simplification des procédures administratives pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) a permis à ces derniers de se mettre à jour vis-à-vis de l’administration fiscale, a déclaré Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances.

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...