Les loueurs de voiture expliquent la hausse des prix

27 août 2021 - 18h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les opérateurs du secteur de location de voiture réfutent les accusations selon lesquelles, les prix de location de voitures ont flambé cet été. C’est un simple retour à la normale, estiment-ils.

Pour le président de l’Association des loueurs d’Automobiles sans chauffeurs de Marrakech, et vice-président de l’Association des loueurs d’Automobiles sans chauffeurs au Maroc (ALASCAM), « le réajustement des prix est un phénomène occasionnel qui dure depuis un mois, voire un mois et demi, et cela résulte d’une longue période d’inactivité où personne ne s’est préoccupé des loueurs de voitures », rapporte le journal Les Inspirations Eco.

Pendant des années, confie-t-il, le secteur est resté à la merci des grandes entreprises en été, exploitant les loueurs de voiture avec un revenu de 12 euros la journée. « Mais pour une PME, ce montant ne représente même pas 50 % du prix auquel ces locations devraient être faites », avance-t-il.

A lire : Maroc : 60% des agences de location de voiture en faillite

Aujourd’hui, cette hausse des tarifs est justifiée, comme le rapporte le journal, par la combinaison de plusieurs facteurs, à commencer par « la fermeture de 40 % des agences et la mise en vente de plus de 50 % des véhicules constituant le parc disponible, du fait des litiges avec les créanciers, notamment les banques et assurances ». Ces stocks n’ont, compte tenu de la crise, pu être reconstitués.

Le responsable assure que la période estivale va permettre de récupérer 90 % des revenus de l’année 2021 et que les prix vont revenir à la baisse, car la demande devrait s’estomper. « Les tarifs vont s’inscrire à la baisse à partir du 1ᵉʳ septembre, se stabilisant entre 150 et 200 DH, ce qui est en dessous du prix de revient réel d’un véhicule utilitaire », rassure-t-il.

Sujets associés : Transports - Chiffre d’affaires - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : 60% des agences de location de voiture en faillite

L’Association des Entreprises de Location d’Automobile sans Chauffeurs au Maroc (Alascam) a publié des données selon lesquelles 60% des entreprises sont en faillite et 90%...

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette...

Maroc : les loueurs de voitures réclament des mesures urgentes

Au Maroc, le secteur de location de voiture est en crise, avec à la clé des licenciements massifs. Inquiets, les professionnels réclament l’aide du...

Location de voitures : flambée des prix cet été au Maroc

Affaiblies par la crise sanitaire, les agences de location de voitures n’ont pas renouvelé leurs stocks cette année. Conséquence, un manque de véhicule sur le marché entrainant une...

Nous vous recommandons

Transports

Maroc : mauvaise surprise dans les stations-service

Les prix des carburants vendus dans les stations-service au Maroc sont repartis à la hausse dimanche, le litre de gasoil repassant au-dessus du seuil symbolique de 13DH.

Les transporteurs marocains toujours dans l’attente des répliques du Royaume

Malgré la réplique du Royaume, l’Espagne a maintenu l’application de la franchise carburant aux transporteurs marocains. Ainsi, le paiement des pénalités a toujours cours, au grand préjudice des chauffeurs de...

Bruxelles : la Stib prend acte de sa condamnation sur le port du voile

Le comité de gestion de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) réuni lundi en début de soirée a décidé, à l’issue d’un vote étriqué, de prendre acte du jugement récent rendu par le tribunal du travail, qui estime que la STIB avait fait...

La liaison maritime entre Tarfaya et les Îles Canaries démarre bientôt

Après un léger retard, le processus de sélection d’une compagnie maritime pour l’exploitation d’une ligne maritime mixte (passagers et marchandises) entre le port de Tarfaya et l’un des ports des îles Canaries, arrive à son terme dans quelques...

Maroc/services funéraires : le secteur privé sollicité

Dans le cadre de la bonne gestion de certains services funéraires, le ministère de l’Intérieur, préoccupé par le manque en ressources humaines, va déléguer les prérogatives des bureaux d’hygiène municipaux au secteur privé. Les fonctionnaires communaux seront...

Chiffre d’affaires

Comment le dirham se porte face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,67% par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,21% vis-à-vis du dollar au cours de la période allant du 03 au 09 septembre 2020. C’est ce qu’indiquent les données de Bank Al-Maghrib...

Aéroports du Maroc : baisse des recettes de 59% à fin septembre

Les recettes des aéroports marocains ont enregistré à fin septembre une chute vertigineuse de 59% par rapport à la même période en 2019. Selon l’Office national des aéroports (ONDA), le chiffre d’affaires s’est établi à près de 1,28 milliard de dirhams...

Le Maroc, 11e producteur mondial d’avocat

Au titre de la saison 2021-2022, le volume d’exportation d’avocats cultivés au Maroc devrait augmenter pour atteindre les 40 000 tonnes, soit 15 à 20 % de plus que l’exercice précédent.

L’artisanat marocain cartonne à l’étranger

Les produits de l’artisanat marocain ont le vent en poupe sur le marché mondial, notamment en Australie où les exportations ont triplé ces trois derniers mois. Pendant ce temps, les créations des artisans marocains battent des records sur les marchés...

Maroc : le marché du chocolat en plein essor malgré le Covid

La consommation de chocolat a augmenté malgré le Covid. Les tablettes et barres de chocolat sont de plus en plus vendues. C’est ce qu’on peut comprendre des données publiées par le patron d’une des plus grandes firmes, Nestlé, installée au...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Des drones pour contrôler l’état d’urgence au Maroc

Les autorités marocaines ne sont pas les seules à se préoccuper du respect de l’état d’urgence sanitaire. Le groupement des ingénieurs géomètres topographes "Beti", en collaboration avec les autorités territoriales et la sûreté nationale, a lancé lundi, à...

Aid al-Adha : des comités locaux de contrôle mis sur pied

Dans le cadre des préparatifs pour la fête de l’Aïd Al Adha, les autorités informent les éleveurs et les consommateurs que des mesures nécessaires sont prises au plan local, afin d’assurer les conditions sanitaires adéquates pour la vente des...

Maroc : quid du déconfinement ?

Le déconfinement au Maroc se déroulera de manière progressive à l’échelle nationale. C’est du moins ce qu’a déclaré le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, à la Chambre des représentants.

Quid des tests rapides de dépistage du coronavirus au Maroc ?

Au moment où plusieurs pays ont adopté les tests rapides d’orientation diagnostique dans le dépistage du coronavirus, le ministère de la Santé opte pour la méthode de laboratoire pour le diagnostic du SARS-CoV2, qui nécessite entre 3 à 5...

Le Maroc élargit la vaccination aux plus de 55 ans

Malgré une baisse de la cadence, le Maroc vient d’élargir l’opération de vaccination contre le Covid-19. Désormais, toutes les personnes âgées entre 55 et 60  ans peuvent se faire vacciner.