Recherche

Témara courtise sa diaspora

© Copyright : DR

15 août 2008 - 17h55 - Marocains du monde

Les responsables de Témara cherchent à impliquer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) de cette ville dans le développement de leur région, et ce, à travers leur engagement dans des projets d’investissement dans les secteurs où la région présente de fortes potentialités comme l’agroalimentaire, le tourisme, la restauration et l’industrie.

Profitant de la célébration, cette année, de la journée nationale de la communauté marocaine résidant à l’étranger, la préfecture a organisé, samedi dernier, une rencontre avec les MRE issus de la région de Témara. Cette rencontre a été une occasion pour les responsables de mettre en valeur les potentialités et les opportunités que recèle la préfecture. Sur ce point, Abdelhaq Haoudi, gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, a présenté les projets réalisés ou ceux programmés qui vont contribuer à la transformation de Témara en un pôle urbain de la région.

« La préfecture vient de lancer un programme d’une enveloppe de plus de 360 millions de DH pour la mise à niveau des infrastructures de base de l’ensemble des 10 communes », souligne Haoudi. Toujours dans le même registre, le gouverneur de Témara a rappelé l’avancement des travaux au niveau de la nouvelle ville de Tamesna dont la date de début d’habitation est prévue à la fin de cette année.

« Le plan d’aménagement de cette ville a été modifié en augmentant la superficie du site de 350 ha qui seront réservés à la réalisation des projets commerciaux et artisanaux ainsi que l’aménagement d’une zone industrielle (ZI) », annonce Haoudi. « La région dispose déjà de 5 ZI », ajoute-t-il.

Le responsable de la préfecture n’a pas oublié de souligner le projet de réhabilitation de la plage de Skhirat sur une superficie de 125 ha. Ce qui permettra de transformer cette station balnéaire en une zone touristique de premier choix. Notons par ailleurs que cette rencontre a été également une occasion pour les MRE de la région de soulever les problèmes rencontrés au moment du lancement de leurs projets d’investissement, notamment d’ordre administratif.

Il n’empêche que lesdits projets ne cessent d’essaimer dans cette préfecture. Selon les données présentées, plus d’une dizaine de projets sont déjà opérationnels dans divers secteurs. Il s’agit en particulier des travaux publics, de la restauration et des services.

Les primés

L’occasion de la rencontre avec les MRE a été saisie pour primer deux investisseurs pour leur participation au développement de la région.
Le premier pour un projet de fabrication des matériaux de construction avec un coût d’investissement de 10 millions de DH. Le second pour une unité dédiée aux énergies renouvelables et ayant nécessité une enveloppe de 40 millions de DH.

Source : L’Economiste - Nour Eddine El Aissi

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact