Témara courtise sa diaspora

15 août 2008 - 17h55 - Economie - Ecrit par : L.A

Les responsables de Témara cherchent à impliquer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) de cette ville dans le développement de leur région, et ce, à travers leur engagement dans des projets d’investissement dans les secteurs où la région présente de fortes potentialités comme l’agroalimentaire, le tourisme, la restauration et l’industrie.

Profitant de la célébration, cette année, de la journée nationale de la communauté marocaine résidant à l’étranger, la préfecture a organisé, samedi dernier, une rencontre avec les MRE issus de la région de Témara. Cette rencontre a été une occasion pour les responsables de mettre en valeur les potentialités et les opportunités que recèle la préfecture. Sur ce point, Abdelhaq Haoudi, gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, a présenté les projets réalisés ou ceux programmés qui vont contribuer à la transformation de Témara en un pôle urbain de la région.

« La préfecture vient de lancer un programme d’une enveloppe de plus de 360 millions de DH pour la mise à niveau des infrastructures de base de l’ensemble des 10 communes », souligne Haoudi. Toujours dans le même registre, le gouverneur de Témara a rappelé l’avancement des travaux au niveau de la nouvelle ville de Tamesna dont la date de début d’habitation est prévue à la fin de cette année.

« Le plan d’aménagement de cette ville a été modifié en augmentant la superficie du site de 350 ha qui seront réservés à la réalisation des projets commerciaux et artisanaux ainsi que l’aménagement d’une zone industrielle (ZI) », annonce Haoudi. « La région dispose déjà de 5 ZI », ajoute-t-il.

Le responsable de la préfecture n’a pas oublié de souligner le projet de réhabilitation de la plage de Skhirat sur une superficie de 125 ha. Ce qui permettra de transformer cette station balnéaire en une zone touristique de premier choix. Notons par ailleurs que cette rencontre a été également une occasion pour les MRE de la région de soulever les problèmes rencontrés au moment du lancement de leurs projets d’investissement, notamment d’ordre administratif.

Il n’empêche que lesdits projets ne cessent d’essaimer dans cette préfecture. Selon les données présentées, plus d’une dizaine de projets sont déjà opérationnels dans divers secteurs. Il s’agit en particulier des travaux publics, de la restauration et des services.

Les primés

L’occasion de la rencontre avec les MRE a été saisie pour primer deux investisseurs pour leur participation au développement de la région.
Le premier pour un projet de fabrication des matériaux de construction avec un coût d’investissement de 10 millions de DH. Le second pour une unité dédiée aux énergies renouvelables et ayant nécessité une enveloppe de 40 millions de DH.

Source : L’Economiste - Nour Eddine El Aissi

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Transferts des MRE - Témara - Journée nationale des MRE - MRE

Ces articles devraient vous intéresser :

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

Evincée, Salima Belabbas retrouve sa place sur RTL

Écartée de la présentation du JT de 19h sur RTL en janvier, Salima Belabbas revient en force en tant qu’animatrice de deux émissions phares de la chaîne privée.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.