Recherche

Touchés par la crise, les MRE enverront moins d’argent au Maroc

© Copyright : DR

16 mai 2020 - 16h30 - Marocains du monde - Par: S.A

Les transferts d’argent de la part des MRE vers le Maroc connaitront une forte baisse dans les prochains mois à cause du covid-19 et la crise économique dans les pays de résidence, a indiqué la consultante Fatima Lahnait.

"La diaspora marocaine représente près de cinq millions de personnes dont près de 85 % résident en Europe (la communauté la plus importante se trouve en France où résident 1,25 millions de Marocains). Les transferts d’argent de la diaspora dépendent donc largement des économies européennes. Le ralentissement économique de la zone euro est exacerbé par les conséquences du covid-19 et la dépréciation de l’euro par rapport au dollar américain", explique l’experte Fraonco-Marocaine, dans une interview accordée à Atlasinfo.

Elle affirme que la France, à l’instar de ses voisins, subit de plein fouet les effets économiques du covid-19, puisque son PIB a chuté de 5,8 % entre janvier et mars 2020. "Cette crise économique sans précédent ne manquera pas d’impacter le volume des transferts de fonds qui sont cruciaux en cette période de crise sanitaire où les investissements directs étrangers et les activités touristiques sont quasiment interrompus au Maroc", indique la Senior Associate Fellow à l’Institute for Statecraft (Londres) et au Timbuktu Institute (Dakar).

Elle fait observer qu’une partie des Marocains du monde a pu bénéficier du maintien de leurs revenus. Il s’agit essentiellement de ceux qui ont pu continuer à travailler et ceux dont le pays de résidence a adopté des mesures garantissant le maintien de l’essentiel de leurs revenus (dispositif de chômage partiel en France, aides financières aux indépendants…) mais "tous n’ont cependant pas été logés à la même enseigne".

"Les prévisions de la Banque mondiale font ainsi état d’une diminution de 19,6 % des transferts de fonds vers la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord en 2020, alors que l’année 2019 était marquée par une hausse de 2,6 %, est-il rapporté. Ces transferts devraient atteindre 47 milliards de dollars en 2020 pour la région MENA. La baisse des investissements étrangers directs devrait être plus conséquente (plus de 35 %)". L’experte affirme en outre que la baisse des montants transférés va nécessairement avoir un impact dans les foyers bénéficiaires.

Mots clés: France , Londres , Transferts des MRE , Dakar , PIB

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact