Royaume-Uni : des musulmans offrent des cadeaux de Noël à des malades

29 décembre 2019 - 12h00 - Monde - Ecrit par : I.L

Des bénévoles musulmans réunis au sein du Lancashire Council of Mosques (LCM) ont offert des cadeaux aux patients du Blackburn Royal Hospital.

Pour cette rencontre avec les malades, les bénévoles du LCM étaient accompagnés de la présidente Molana Rafiq Sufi, (présidente du LCM) ainsi que de l’imam Hafiza Patel et d’autres membres de l’association, qui ont distribué des cadeaux et discuté avec les patients.

Dans son message, la présidente Molana Rafiq Sufi a remercié les responsables de l’hôpital pour leur avoir permis de rendre visite à ces patients âgés.

Elle reconnaît l’importance de soutenir et de réconforter les malades pendant ces mois d’hiver. "Il est important d’apporter de la chaleur aux malades afin que tous soient heureux, y compris ceux qui traversent une période de maladie et de souffrance. Nous sommes heureux d’aider les personnes âgées de notre communauté, peu importe leur religion et leur origine", a déclaré la responsable.

De son côté, l’imam et aumônier de l’hôpital, Fazal Hassan, qui a aidé à organiser la visite, a apprécié l’initiative. A l’en croire, ces événements où la chaleur, la proximité, l’unité et la joie sont partagées entre les gens lors d’occasions spéciales, sont essentiels. Selon le guide religieux, ces occasions sont non seulement propices pour apporter un sourire sur le visage des patients, mais aussi pour aider à renforcer les relations communautaires et raciales et à construire une cohésion basée sur les valeurs fondamentales de compassion et de bienveillance.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Grande-Bretagne - Santé

Aller plus loin

Mohamed Salah insulté après avoir publié une photo de Noël

La publication d’une photo montrant la star égyptienne Mohamed Salah de confession musulmane et sa famille en train de célébrer Noël a provoqué la colère de bon nombre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Nora Fatehi convertie au Christianisme ?

L’artiste marocaine Nora Fatehi a déclenché une vague de réactions sur Instagram après avoir publié un extrait vidéo la montrant portant un collier avec une croix.

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.