Non, la djellaba de Mme Benkirane était « élégante, belle et choisie avec goût »

9 août 2014 - 00h03 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

C’est un choix de mauvais goût pour certains, une honte pour d’autres, mais pour Charafat Afilal, la ministre en charge de l’eau, la djellaba choisie par Nabila Benkirane, épouse du Premier ministre marocain, lors du dîner offert par les Obama à Washington, était « élégante, belle et choisie avec goût ».

La ministre est intervenue ainsi sur son compte Facebook en réponse à ceux qui se sont moqués sur les réseaux de la tenue de la femme du Premier ministre. Elle considère que la djellaba de Madame Benkirane était « élégante, belle et choisie avec goût » et représentait « un vêtement authentique profondément enraciné dans la culture marocaine et représentant l’identité marocaine ».

Elle est également partie beaucoup plus loin en demandant, d’après Morocco World News, aux Marocains, de respecter le choix vestimentaire de chacun, qui est une liberté individuelle. « La liberté de chacun de s’habiller comme il le souhaite est une partie intégrante des libertés individuelles. Svp, ne la violez pas", a t-elle ajouté.

Interrogée par Hespress, la styliste marocaine Fatima Ezahra Yaacoubi a été beaucoup plus dure avec la tenue. « Nabila Benkirane aurait dû porter un caftan en soie au lieu de ce sac de farine ». Au moins c’est dit ...

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mode - Charafat Afilal - Abdelilah Benkirane - Facebook - Nabila Benkirane

Aller plus loin

Pour Benkirane « une femme coûte bien moins cher qu’une petite amie »

Et une polémique de plus pour le Chef du gouvernement. Alors qu’il se trouvait en réunion avec les parlementaires du Parti de la Justice et de Développement (PJD), il leur a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Mike Tyson pose pour « Casablanca »

L’ancien boxeur professionnel américain Mike Tyson a associé son image à la nouvelle collection automne-hiver 2022 de la marque de luxe Casablanca.

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Hiba Abouk : Achraf Hakimi déjà oublié

En septembre, les lecteurs de l’un des magazines mensuels du monde anglophone les plus connus de la gent féminine vont découvrir l’actrice espagnole Hiba Abouk, ex-épouse d’Achraf Hakimi, plus belle que jamais, en couverture.

Achraf Hakimi, l’un des footballeurs les mieux habillés d’Europe

Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, est l’un des footballeurs les mieux habillés d’Europe, selon Summum.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.