Maroc : reprise du procès d’Israéliens

11 octobre 2020 - 15h20 - Ecrit par : I.L

Des mis en cause dans l’affaire de « falsification de documents » pour l’acquisition de la nationalité marocaine par des Israéliens ont comparu à nouveau devant la justice. Il s’agit d’Ihsan et Amina B, respectivement propriétaires d’une agence de voyage et d’une boutique de cosmétiques.

Au cours de son audition, Ishan a rejeté toute implication dans cette affaire, rapporte Alyaoum24. À l’en croire, elle apportait un appui juridique à des amis à cause de son travail et de sa relation avec Mimoun B, chef du réseau.

Elle a également démenti toutes ses déclarations précédentes sur sa relation avec celui-ci, remettant en cause les charges retenues contre elle à savoir "corruption dans le but de commettre un crime, de participation à la falsification de documents et de registres officiels, et de faux et usage de faux ".

Tout comme Ihsan, Amina B a récusé les griefs portés contre elle au sujet de la falsification de documents administratifs. Selon elle, les documents présentés par les éléments de la police judiciaire sont faux à l’exception de ceux qu’elle détenait. Elle assure avoir remis tous ces documents à une avocate du barreau dont l’identité s’est révélée fausse.

Tags : Droits et Justice - Israël - Nationalité marocaine

Aller plus loin

Le Maroc n’a pas extradé de criminels israéliens

L’affaire d’extradition des deux Israéliens Golan Avitan et Moshé Beit Adah (Chico), est bel et bien une "fake news". Une source sécuritaire marocaine a démenti...

Maroc : le PJD englué dans une affaire de falsification de faux documents

Suite à de nombreuses plaintes, un conseiller communal à Souk Larbaâ, également président de la section locale du PJD, est actuellement en garde à vue. Il est poursuivi pour...

Nous vous recommandons

Braquage à Amsterdam : avis de recherche émis contre un Belgo-marocain

À la demande des Pays-Bas, la police fédérale belge a émis un avis de recherche à l’encontre d’un Belgo-Marocain de Saint-Josse-ten-Noode, soupçonné d’être impliqué dans le braquage d’une société de métaux précieux à Amsterdam l’an dernier. Elle est toujours à la...

Brahim Ghali au sommet UE-UA ? l’Europe veut-elle brouiller ses relations avec le Maroc ?

Brahim Ghali, chef du mouvement indépendantiste Polisario et par ailleurs président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » serait attendu au sixième sommet Union européenne-Union africaine, auquel le Maroc participera également. Son...

Ukraine : des balles contenant de la graisse de porc destinées à tuer des soldats musulmans

Suite à l’annonce de Ramzan Kadyrov, fidèle allié du président russe Vladimir Poutine dans la guerre contre l’Ukraine, des soldats ukrainiens ont mis de la graisse de porc dans des balles destinées à tuer des soldats tchétchènes...

Les joueurs marocains suivis de près par les clubs européens

Les joueurs marocains sont dans le viseur de plusieurs clubs européens qui suivront attentivement leurs différentes prestations à la Coupe d’Afrique des nations. Des recruteurs auraient même déjà pris contact avec Romain Saïss, le capitaine des Lions de...

Que reproche-t-on à l’Algérien arrêté au Maroc

La police marocaine a interpellé dimanche à l’aéroport de Casablanca un citoyen algérien qui était recherché depuis plus de dix ans par la France. Que lui reproche-t-on au juste ?

Sahara : l’Algérie rappelle son ambassadeur à Madrid

L’Algérie ne digère pas le changement de position de l’Espagne sur le Sahara. Elle vient de rappeler son ambassadeur à Madrid pour consultations.

Maroc : un banquier emporte l’argent de ses clients

À M’diq, le chef de caisse d’une agence bancaire est soupçonné d’avoir volé plusieurs millions de dirhams à l’établissement. Il est actuellement en fuite.

Tanger Med écrase le port d’Algésiras

Le port de Tanger Med conforte sa position de leader dans le trafic de conteneurs en Méditerranée, au détriment d’Algésiras. En 2021, le port marocain a géré un total de 7 173 870 conteneurs EVP, contre 5 771 221 en 2020, soit une augmentation de 24...

Gonzalez Laya « sacrifiée » pour calmer la colère du Maroc

La ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, a été éjectée samedi du gouvernement à l’occasion du dernier remaniement opéré par Pedro Sanchez. L’Exécutif espagnol a trouvé en elle le fusible idéal pour tenter d’apaiser le Maroc dans la grave crise...

Un diplomate russe rassure le Maroc sur les livraisons de céréales

À l’instar des pays importateurs de céréales russes, le Maroc se retrouve en difficultés depuis quelques mois, avec la guerre en Ukraine. Une situation en voie d’amélioration selon le représentant commercial de la Russie au...