Nouhaila Benzina, la joueuse qui a renversé les stéréotypes sur le hijab

31 juillet 2023 - 09h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Voir la Marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter un hijab à la coupe du monde féminine qui se déroule en Australie et en Nouvelle-Zélande, a complètement changé la perception d’un journaliste et rédacteur en chef britannique de confession catholique sur le port du voile.

« Il y a des images si saisissantes, si provocantes et si profondes qu’elles changent le monde. Ce week-end, nous avons assisté à l’une de ces images lors de la merveilleuse Coupe du monde de football féminin qui s’est déroulée en Australie : La Marocaine Nouhaila Benzina est entrée sur le terrain contre la Corée du Sud, devenant ainsi la première joueuse à porter un hijab lors d’une Coupe du monde », commente Stefano Hatfield, journaliste et rédacteur en chef britannique dans une tribune publiée par le site inews.co.uk, précisant que le voile blanc de la défenseure marocaine était complété par un legging blanc, une sous-couche blanche et un hijab d’un blanc immaculé, « ce qui est immédiatement devenu une représentation emblématique de l’autonomisation des femmes. » Selon lui, la joueuse de 25 ans a brisé les barrières sur la scène mondiale. Surtout en Occident où la question du voile cristallise des clivages politiques.

À lire : Nouhaila Benzina : un hijab par amour

Cette image de la joueuse marocaine a changé la perception du chroniqueur sur le port du voile. « L’émancipation. J’ai choisi ce mot délibérément et avec soin. Il y a dix ans, je n’aurais jamais pu imaginer l’avoir écrit. Comme beaucoup d’Occidentaux, j’ai un jour considéré le voile islamique comme un instrument de répression, comme le signe d’un manque de liberté emblématique des femmes dans le monde islamique. » Il se remémore les années où il était enseignant dans des collèges où, il avait parmi ses élèves de jeunes filles qui portaient le voile islamique. « Mais il y a dix ans, ayant grandi dans le sud de Londres et ayant fait carrière dans les médias à Londres et à New York, je ne connaissais pratiquement aucun musulman personnellement. Puis je suis devenue enseignant dans une école publique. »

À lire : Qui est Nouhaila Benzina, la première joueuse hijabi de la Coupe du monde féminine ?

Stefano Hatfield raconte que, dans sa première école, où les élèves étaient majoritairement somaliens, la majorité des filles musulmanes portaient le hijab et que, dans sa deuxième école, avec des élèves plus proches du Moyen-Orient, le port du hijab était moins omniprésent et, qu’à sa grande surprise, « il s’agissait d’un choix individuel. » « Ces élèves m’ont éduquée, en partie grâce aux cours de PSHE (public, social, santé et économie), mais surtout grâce aux conversations informelles dans la cour de récréation, en classe et lors des sorties scolaires, qui constituent l’un des véritables privilèges d’être enseignant dans une école multiculturelle », admet ce Britannique de confession catholique.

Sujets associés : Football - Coupe du monde féminine de football - Nouhaila Benzina

Aller plus loin

Voile : la leçon du Royaume-Uni à la France

L’entrée en scène de la défenseure marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter du hijab à une coupe du monde féminine, est une révolution saluée au Royaume-Uni. De...

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en...

Le voile dans le sport : Borne s’engage, les Hijabeuses résistent

Le gouvernement français est déterminé à aller au bout de sa démarche d’interdire le port du voile dans le sport, malgré l’opposition du collectif des Hijabeuses.

France : le voile dans le sport divise le gouvernement

La position d’Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes sur le port du voile dans le sport, qui est un soutien au collectif...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc fait son entrée dans FIFA 23

Longtemps réclamé par les férus des jeux électroniques, la sélection marocaine débarque enfin dans le jeu électronique EA Sport FIFA 2023.

L’Académie Mohammed VI : pépinière des futurs Lions de l’Atlas

L’Académie Mohammed VI est aujourd’hui un centre de formation de référence continentale et régionale pour les jeunes qui désirent faire carrière dans le football.

Yassine Bounou pour remplacer le gardien de but de Leeds ?

L’international marocain Yassine Bounou, un des artisans du parcours historique et exceptionnel des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022, est dans le viseur de Leeds United. Il pourrait être le remplaçant de son gardien de but, Illan Meslier.

Le Maroc quitte la Coupe du monde la tête haute

L’équipe du Maroc de football s’est inclinée ce soir face au tenant du titre, la France, par 2 buts à 0, en demi-finale de la Coupe du monde au Qatar.

Royal Air Maroc : 200 nouveaux avions pour la Coupe du monde 2030

En prévision de la coupe du monde 2030, la Royal Air Maroc (RAM) a annoncé le lancement, d’ici la fin de l’année 2023, d’un appel d’offres pour l’achat de 200 avions qui lui seront livrés de manière échelonnée sur les 10 prochaines années.

Erik ten Hag garde le mystère sur sa discussion avec Hakim Ziyech

L’entraîneur de Manchester United, Erik ten Hag, est resté muet sur sa conversation post-match avec Hakim Ziyech, après la victoire écrasante 4-1 des Red Devils contre Chelsea à Old Trafford. Ce succès a scellé la place de Manchester United en Ligue...

Sofyan Amrabat comparé à une légende italienne

Le parcours du Maroc à la Coupe du monde a augmenté la cote de popularité de nombreux joueurs marocains. C’est le cas de l’international marocain Sofyan Amrabat dont le style de jeu au Qatar a plu au technicien italien Fabio Capello.

Nasser Larguet révèle les secrets de la création de l’Académie Mohammed VI

Le Marocain Nasser Larguet, ancien directeur technique national (DTN) du Maroc, et occupant le même poste en Arabie Saoudite depuis mai 2022 après son départ de l’Olympique de Marseille (OM), revient sur son expérience au Maroc avec la création de...

Hakimi et Bounou en couverture du magazine GQ Middle East

Les joueurs marocains continuent d’être sollicités par les médias pour parler de leur expérience au mondial Qatar 2022. C’est le cas de Yassine Bounou et Achraf Hakimi qui viennent de faire la couverture du magazine GQ Middle East.

CAN 2025 : Patrice Motsepe parle de la candidature du Maroc

Le Maroc s’est porté candidat à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025, après le retrait de la Guinée. Patrice Motsepe, président de la confédération africaine de football (CAF), dit accueillir « favorablement » cette candidature.