Nouvelle Zélande : l’auteur du massacre de dizaines de musulmans plaide coupable

27 mars 2020 - 05h00 - Monde - Ecrit par : K.B

C’est à partir d’une salle de la prison d’Auckland où il est incarcéré, que Brenton Tarrant, l’auteur du massacre d’une cinquantaine de musulmans dans deux mosquées à Christchurch, a plaidé coupable pour tous les chefs d’inculpation, lors d’une audience via vidéoconférence.

Poursuivi depuis mars 2019 pour 51 accusations de meurtre, 40 tentatives d’homicide et un acte terroriste dans l’un des plus grands massacres de l’histoire du pays, le suprémaciste blanc autoproclamé a pris de court les magistrats, en plaidant coupable pour tous les chefs d’accusation.

L’homme de 29 ans a subitement changé de position, sans donner de détails, après avoir toujours nié l’ensemble des chefs d’accusation retenus contre lui. Pour le juge d’instruction, "le plaider-coupable représente une étape très importante vers la finalisation de cette procédure pénale".

Une fois les mesures de confinement dues au coronavirus seront levées, la peine sera prononcée ultérieurement, a précisé le juge, afin de "permettre aux victimes et à leurs familles de venir au tribunal".

Dans un texte de 73 pages, intitulé "le Grand remplacement", l’auteur de la plus grande tuerie de masse de l’histoire de la Nouvelle-Zélande avait expliqué vouloir s’en prendre aux musulmans.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nouvelle-Zélande - Attentat - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

L’Arabie saoudite offre le Hajj aux proches des victimes des attentats de Christchurch

A l’invitation du Roi d’Arabie Saoudite, les proches des victimes des attentats de Christchurch, du 15 mars 2019, accompliront le pèlerinage du Hajj, cette année.

Deux musulmans dans la course aux élections locales à Christchurch

Deux habitants, de confession musulmane, sont les tout premiers candidats aux élections locales à Christchurch.

Un Toulousain de 34 ans se meurt dans une prison au Maroc

Incarcéré au Maroc depuis décembre 2018, dans le cadre d’un mandat d’arrêt délivré pour un dossier de violences conjugales, et ensuite de trafic de stupéfiants, le frère de...

Le terroriste de Christchurch plaide non coupable

Poursuivi pour le meurtre de 51 fidèles dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, l’extrémiste australien Brenton Tarrant, a plaidé non coupable, lors de son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.