Recherche

Omar Raddad gracié mais toujours coupable

© Copyright : DR

1er août 2010 - 15h14 - Marocains du monde

"J’ai été gracié mais je n’ai pas été innocenté. Je veux être réhabilité", insistait Omar Raddad dans une déclaration faite au journal du dimanche, (JDD). Accusé du meurtre de Ghislaine Marchal en 1991, il sera condamné en 1994 à 18 ans de prison par la cour d’assises des Alpes-Maritimes, mais sera libéré sous condition le 4 septembre 1998, suite à une grâce partielle de l’ex-président français Jacques Chirac.

Gracié mais considéré coupable au regard de la justice, Omar Raddad relance le combat pour engager un nouveau procès, basé sur les deux empreintes génétiques découvertes sur la scène du crime, qui détermineront en 2001 que l’ADN trouvé n’appartenait pas à Omar Raddad.

Clamant toujours haut et fort son innocence du meurtre de Ghislaine Marchal, chez qui il travaillait comme jardinier depuis 12 ans, Omar Raddad appelle aujourd’hui la garde des sceaux Michèle Alliot-Marie à autoriser une expertise pour déterminer l’ADN du coupable.

A la veille de la sortie de son film, sous le titre "Omar m’a tuer", réalisé par Roschdy Zem et produit par Jean Bréhat et Rachid Bouchareb (Indigènes, Hors-la-loi), Omar Raddad dit avoir une idée des "personnes derrière ce crime" et espère qu’il sera enfin innocenté.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact