Ouahbi aux ministres Ramid et Amekraz : « Démissionnez ! »

3 juillet 2020 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, réclame la démission de deux ministres qui ont "oublié" de déclarer leurs salariés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Il s’agit de Mohamed Amekraz, ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, et de Mustapha Ramid, ministre d’État chargé des Droits de l’homme et des relations avec le Parlement.

"La non déclaration à la CNSS constitue une évasion fiscale et un détournement de deniers publics", a déclaré à Hespress, Abdellatif Ouahbi qui a "exigé" la démission des deux ministres.

"Les cotisations sociales ne sont pas versées à des individus, mais à des institutions publiques… Ne pas déclarer son personnel à la CNSS ne constitue pas un vol en soi, mais peut être assimilé à un détournement de fonds d’une institution publique", ajoute Abdellatif Ouahbi qui ne conçoit pas que des ministres continuent d’occuper leurs postes alors qu’ils ont commis, selon lui, deux délits à savoir, "l’évasion fiscale et le détournement de fonds publics".

Le groupe du PAM au parlement a adressé des questions au gouvernement à ce propos, indique en outre Ouahbi qui estime que "l’homme politique doit rester responsable jusqu’au bout et être puni s’il commet des infractions".

Sujets associés : Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Mustapha Ramid - Mohamed Amekraz

Aller plus loin

Benkirane s’était opposé à la nomination de Mohamed Amekraz

Abdelillah Benkirane, secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), affirme s’être opposé à la nomination de Mohamed Amekraz, un des membres de la direction de son...

Rumeurs persistantes d’une démission de Mustapha Ramid du PJD

Après des mois d’absence, le ministre d’État chargé des Droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement, Mustapha Ramid aurait présenté à Saad-Eddine El Othmani sa...

Ces articles devraient vous intéresser :

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Réaction d’Abdellatif Ouahbi sur un éventuel remaniement du gouvernement

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi, également secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), serait l’un des ministres figurant sur la liste des départs au cas où un réajustement de l’équipe gouvernementale se confirmait.

TikTok menacé de suspension au Maroc ?

Hanan Atrakin, députée du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), appelle à l’interdiction de TikTok et d’autres applications de réseaux sociaux au Maroc, afin de protéger leurs utilisateurs, notamment les mineurs.

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.

Maroc : hammams fermés, SPA ouverts, le grand paradoxe

La décision du ministère de l’Intérieur de fermer les hammams trois jours par semaine aura des conséquences négatives sur les employés du secteur, a alerté Fatima Zahra Bata, la députée du Parti de la justice et du développement (PJD).