Le Maroc et l’Espagne en discussion pour l’ouverture d’une douane commerciale à Sebta

18 août 2022 - 13h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Maroc et l’Espagne « continuent de travailler » sur les modalités de mise en place d’un bureau de douanes commerciales à la frontière de Tarajal à Sebta.

La déclaration commune qui a sanctionné la rencontre entre Pedro Sanchez et Mohammed VI à Rabat le 7 avril dernier, a affirmé l’engagement des deux parties à œuvrer pour « la normalisation complète de la circulation des personnes et des biens », y compris « les mécanismes appropriés de contrôle douanier et des personnes au niveau des frontières terrestres et maritimes », rappelle El Faro de Ceuta.

À lire : L’économie de Sebta se meurt

« Nous sommes conviancus que c’est la formule la plus efficace pour mettre fin au commerce atypique ou à la contrebande, un objectif primordial et partagé avec le Maroc », ont indiqué lundi des sources proches des négociations en cours pour l’installation d’une douane commerciale à Sebta, soulignant que le processus évoluera de façon « progressive », comme ce fut le cas pour la réouverture des frontières terrestres.

À lire : Sebta se meurt sans Marocains

Pour le moment, l’objectif de l’Administration fiscale est « de développer au plus vite les infrastructures nécessaires et de disposer du personnel requis pour sa mise en œuvre ». Aucune date n’a été fixée pour l’ouverture de cette douane commerciale, mais ce qu’on sait en revanche, c’est qu’elle aura une envergure régionale « pour faciliter le transit des produits entre deux régions limitrophes appartenant à deux pays différents ».

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Douane marocaine

Aller plus loin

Le Maroc et l’Espagne préparent l’ouverture de la douane de Sebta

Les autorités espagnoles et marocaines ont effectué un deuxième test pilote du fonctionnement de la douane commerciale à la frontière de Sebta. Après le passage d’une...

Douanes commerciales : la mauvaise foi du Maroc dénoncée

L’Espagne et le Maroc n’arrivent pas à trouver un accord concernant la réouverture de la douane commerciale de Melilla et l’ouverture d’un nouveau bureau à Sebta. Un point...

« Aucun produit espagnol, européen ou chinois » ne passera par Sebta

Si le Maroc autorise l’ouverture d’une douane commerciale à la frontière de Tarajal, seuls les produits marocains seraient convoyés vers Sebta, selon des sources de la Direction...

Douanes de Sebta et Melilla : le Maroc freine, l’Espagne insiste

Alors que l’Espagne souhaite la réouverture rapide des douanes commerciales à Melilla et l’ouverture d’un nouveau bureau de douane à Sebta, le Maroc, lui, use de subterfuges...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Jet-skis, bateaux de plaisance... que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a mis en place un régime d’admission temporaire pour les moyens de transport maritimes privés, en particulier les bateaux de plaisance, appartenant à des personnes résidant à l’étranger.

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

MRE : puis-je introduire un bateau de plaisance au Maroc ?

Dans son Guide dédié aux Marocains résidant à l’Étranger (MRE), l’Administration des Douanes et des impôts indirects (ADII) évoque l’introduction des bateaux de plaisance. Voyons en détail les différentes questions qui peuvent être posées.

Maroc : les recettes douanières continuent d’augmenter

À fin juin dernier, la douane marocaine a recouvré plus de 41,6 milliards de dirhams, en hausse de 22,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.