Sebta se meurt sans Marocains

17 juillet 2022 - 20h50 - Espagne - Ecrit par : P. A

Deux mois après la réouverture de la frontière de Sebta avec le Maroc, le trafic de marchandises n’a toujours pas repris. Les entreprises locales demandent aux autorités de prendre les dispositions pour trouver une solution à ce problème qui bloque la relance économique de la ville autonome.

La réouverture de la frontière ne profite pas encore à Sebta. En cause, la non-reprise du trafic de marchandises avec le Maroc dont les autorités ont formellement interdit l’entrée de tous produits en provenance de la ville autonome. Les entrepreneurs locaux attendaient avec impatience cette réouverture de la frontière qui devait booster le commerce local et le développement économique de la ville grâce au retour des touristes marocains.

À lire : Sebta et Melilla : le Maroc accusé de bloquer le trafic de marchandises

Cette mesure des autorités marocaines interdisant le trafic de marchandises porte préjudice aussi bien aux habitants de Sebta qu’aux touristes marocains qui éprouvent de sérieuses difficultés à faire passer leurs marchandises, notamment des vêtements et des chaussures, fait savoir Ceuta Actualidad, rappelant que l’Espagne a publié la liste des produits et les quantités pouvant arriver du Maroc à Sebta.

À lire : Sebta : sans trafic de marchandises, l’économie toujours au point mort

Depuis la réouverture de la frontière, seuls les citoyens détenant un visa Schengen ou une carte d’identité d’étranger (TIE), ainsi que les travailleurs frontaliers en règle, sont autorisés à traverser le poste frontière Tarajal. Le ministère de l’Intérieur a indiqué vendredi dans un arrêté publié dans le Journal officiel (BOE) que ces limitations seront maintenues jusqu’à la fin de l’Opération Marhaba le 15 septembre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Ceuta (Sebta) - Consommation - Contrebande

Aller plus loin

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui,...

« Aucun produit espagnol, européen ou chinois » ne passera par Sebta

Si le Maroc autorise l’ouverture d’une douane commerciale à la frontière de Tarajal, seuls les produits marocains seraient convoyés vers Sebta, selon des sources de la Direction...

Le Maroc et l’Espagne en discussion pour l’ouverture d’une douane commerciale à Sebta

Le Maroc et l’Espagne « continuent de travailler » sur les modalités de mise en place d’un bureau de douanes commerciales à la frontière de Tarajal à Sebta.

Le Maroc et l’Espagne préparent l’ouverture de la douane de Sebta

Les autorités espagnoles et marocaines ont effectué un deuxième test pilote du fonctionnement de la douane commerciale à la frontière de Sebta. Après le passage d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : clap de fin pour Jumia Food

Les Marocains ayant l’habitude de commander via Jumia Food devront dorénavant se diriger vers un concurrent. L’entreprise vient d’annoncer la fin de son service au Maroc.

Maroc : les aéroports seront tous modernisés

Le Maroc envisage de mener prochainement une étude sur le développement de ses aéroports à l’horizon 2045. Un appel d’offres international a été récemment lancé à cet effet.

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Tourisme au Maroc : difficile d’atteindre le niveau de visiteurs pré-Covid

Des professionnels du tourisme marocain estiment que la reprise du secteur ne pourra atteindre le niveau d’avant la pandémie en termes de nombre de visiteurs. L’année pourrait toutefois s’achever sur de bons chiffres, avec un niveau de recettes de 78...

Les touristes peuvent-ils entrer au Maroc avec un drone ?

Les touristes nationaux mais surtout étrangers développent de plus en plus une passion pour l’utilisation des drones. Que dit la loi marocaine sur cet appareil ?