Sebta et Melilla : le Maroc accusé de bloquer le trafic de marchandises

30 mai 2022 - 17h40 - Ecrit par : A.P

Aucune marchandise à destination du Maroc n’est autorisée à traverser les postes frontaliers de Beni Ensar à Melilla et de Tarajal à Sebta depuis la réouverture des frontières le 17 mai. Les hommes d’affaires des deux villes autonomes appellent à une réciprocité dans le trafic.

« Il n’y a pas de frontière intelligente, flexible, rien du tout. C’est le chaos total », a déclaré Enrique Alcoba, président de la Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME-CEOE), dans un entretien à El Español, dénonçant le fait qu’aucun produit acheté à Sebta ou Melilla ne soit autorisé à entrer au Maroc alors que le trafic est admis en sens inverse. « Cela ne fonctionne que dans un sens. Les gens qui sont allés au Maroc sont revenus pratiquement avec les malles chargées de nourriture, et toutes sortes de produits, même contrefaits », se plaint-il.

À lire : Le PP veut une réciprocité dans le trafic à la frontière de Melilla avec le Maroc

L’organisation dit être informée de l’entrée à Melilla de chemises de sport de marques Nike et Adidas, et de montres contrefaites. « Il semble que le commerce atypique soit de retour, mais dans le sens inverse », a souligné Alcoba. Lors d’une rencontre tenue vendredi avec la déléguée du gouvernement à Melilla, Sabrina Moh, les hommes d’affaires ont souhaité une réciprocité dans le trafic de marchandises avec le Maroc qui pourrait établir une limite d’achat à « 400 000 euros, comme l’a fait la douane espagnole ».

À lire : Sebta et Melilla se meurent sans les Marocains

Demain, mardi 31 mai, démarre la phase 2 de la réouverture « ordonnée et progressive » de la frontière, avec le passage annoncé de près de 400 travailleurs frontaliers inscrits à la Sécurité sociale et disposant d’un visa spécial. Les hommes d’affaires de Melilla se demandent comment va se dérouler ce passage, quand les douanes commerciales seront opérationnelles et si Sebta et Melilla participeront à l’Opération Marhaba 2022.

À lire : Réouverture des frontières : « Rien n’a changé » à Melilla

De son côté, le Maroc ne confirme pas que les douanes commerciales seront mises en service. Certains hommes politiques marocains assurent que les douanes seront installées, mais plutôt à Tanger Med et dans le port de Nador. « Si l’Opération Marhaba démarre le 15 juin, cela peut entraîner le chaos total, car la frontière n’est ouverte que dans un sens », prévient Enrique Alcoba qui ne désespère pas toutefois d’un retour à la normale. « Nous voulons une réciprocité, une série de choses que nous ne voyons pas en ce moment », a-t-il conclu.

Tags : Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Sebta et Melilla se meurent sans les Marocains

La réouverture des frontières ne profite toujours pas aux commerçants de Sebta et Melilla qui dénoncent la décision du Maroc d’interdire le passage des articles achetés dans les...

Douane commerciale : un député espagnol se plaint du Maroc auprès de l’UE

Le député européen de Ciudadanos, Jordi Cañas, a dénoncé le Maroc devant la Commission européenne pour avoir fermé depuis plus de 2 ans le bureau des douanes commerciales de Melilla à...

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui, c’est...

Melilla veut la « réciprocité » dans le trafic de marchandises avec le Maroc

Le secrétaire général du Parti populaire (PP) de Melilla, Miguel Marín, a insisté lundi sur la nécessaire « réciprocité » dans le trafic de marchandises par les frontières terrestres de...

Nous vous recommandons

Des responsables politiques marocains en vacances en Espagne aux frais de barons de drogue

Plusieurs élus et responsables politiques marocains vivent aux frais des barons de la drogue en Espagne pendant leurs vacances dans le Sud de l’Espagne. Ces derniers mettent à leur disposition des villas et des chalets ainsi que d’autres...

Royal Air Maroc suspend tous ses vols

La compagnie aérienne Royal Air Maroc vient d’annoncer la suspension de tous les vols à compter de ce lundi 29 novembre 2021 et ce jusqu’au 13 décembre prochain.

Miss Univers : la couronne échappe à Kawtar Benhalima

La Marocaine Kawtar Benhalima n’a pas réussi à séduire le jury lors du 70ᵉ concours annuel de Miss Univers tenu dans le Sud d’Israël. La couronne a été posée sur la tête de l’Indienne, Harnaaz Sandhu.

Ryanair dévoile les meilleurs hotspots marocains pour l’été 2022

La compagnie aérienne Ryanair promet la destination Maroc. La low cost irlandaise a dévoilé les meilleurs hotspots marocains pour l’été 2022.

Aptiv va créer 3500 emplois à Oujda

Aptiv, la multinationale spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements pour véhicules va investir 394 millions de dirhams (MDH) pour la construction d’une usine de câbles automobiles dans la ville de...

Transavia annule encore des vols vers le Maroc

La compagnie aérienne Transavia Netherlands annonce l’annulation de nombreux vols au départ de l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol vers des destinations comme le Maroc cet été.

Maroc-Russie : le troc pour contourner les sanctions occidentales

L’ambassadeur de Russie à Rabat, Valerian Chouvaev, a fait des propositions devant permettre à son pays et au Maroc de contourner les sanctions occidentales contre Moscou sur les échanges commerciaux.

Thomas Tuchel défend Hakim Ziyech

Alors que l’international marocain, Hakim Ziyech, est sous le feu des critiques et plusieurs fois sur le banc des remplaçants depuis un certain temps, le sélectionneur allemand Thomas Tuchel tente de prendre sa défense. Il estime que l’ancien de l’Ajax a...

Des manœuvres militaires algériennes à la frontière marocaine ?

Sur ordre du président algérien Abdelmadjid Tebboune, l’Armée nationale populaire (ANP) serait sur le point de lancer des manœuvres militaires d’envergure près de la frontière marocaine.

Marrakech : un MRE poignardé à mort par son frère

À Marrakech, un Marocain résidant en Allemagne est mort à son domicile après avoir été poignardé par son propre frère. À l’origine de ce fratricide, un conflit familial sur fond de transferts d’argent.