Recherche

Pandémie du Coronavirus : sombres perspectives pour le Maroc

© Copyright : DR

10 septembre 2020 - 18h55 - Maroc

Les projections ne sont pas du tout bonnes pour le Maroc quant l’évolution épidémiologique du royaume. C’est l’Institut américain IHME qui n’exclut pas la possibilité d’un reconfinement généralisé dès novembre, qui en fait état.

L’avenir proche du royaume est inquiétant selon une étude mise en ligne par l’« Institute for Health Metrics and Evaluation » (IHMED) relevant de l’Université de Washington, qui annonce une aggravation alarmante de la crise sanitaire au Maroc jusqu’en 2021.

L’étude repose sur cinq indicateurs : le total des décès, les décès quotidiens, les tests de dépistage, les capacités hospitalières ainsi que le respect des mesures préventives. Elle prend en compte deux scénarios : celui catastrophique d’un non-respect généralisé des mesures de distanciation sociale et de port du masque et un second, moins grave mais tout aussi alarmant, d’un respect large de ces mesures par la population.

Dans le premier scénario, l’IHME annonce une explosion des décès dans les trois prochains mois avec une moyenne journalière d’environ 1000 morts à fin décembre, avant d’entamer une décrue à compter de janvier. Pour ce qui est du nombre de contaminations dans le cadre d’un scénario de non-respect des mesures de protection sanitaire, les prédictions donnent plus de 300 000 contaminations au 1ᵉʳ décembre.

Pour faire face à ce tableau de contaminations, l’étude indique que le Royaume devrait disposer de 37 843 lits, dont 8000 de réanimation équipés de 6700 respirateurs ; des chiffres bien plus importants que les de 20 000 lits dont 1200 de réanimation dont parlent les autorités sanitaires .

Concernant les mesures sanitaires, l’étude fait mention d’un respect relatif des gestes barrières, le port du masque ne dépassant guère 53 % de la population, bien loin 95 % souhaitables.

Pire, en l’absence de remèdes ou de vaccins efficaces, l’étude ne prévoit pas une éclaircie en 2021 où le Covid-19 continuera à faire des ravages, malgré une tendance à la baisse des décès et des contaminations à compter de janvier, date limite de l’étude.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact