Un parti politique marocain s’oppose à l’intervention des FAR à Guerguerat

16 novembre 2020 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Si l’ensemble des partis et instances politiques au Maroc ont annoncé publiquement leur soutien à l’opération militaire conduite par les Forces armées royales à Guerguerat, le parti Annahj Adimocrati (La Voie diplomatique) émet plusieurs réserves.

Le Secrétariat national du parti a préféré rester neutre en appelant à «  éviter l’affrontement et le conflit au Sahara occidental et à adopter l’approche de la paix et du dialogue pour épargner à la région et à sa population les affres de la guerre  ».

«  Le parti de la Voie diplomatique appelle à adopter les conventions internationales et les décisions des Nations unies au sujet du Sahara occidental, afin de parvenir à une solution concertée qui prend en considération et le droit du peuple Sahraoui à l’autodétermination et l’objectif de l’unité des peuples maghrébins  », est-il indiqué dans un communiqué.

La formation marxiste a d’autre part fermement dénoncé la politique répressive adoptée par l’État à l’encontre des libertés publiques, en «  réprimant les mouvements et les manifestations populaires  ». Le Secrétariat a appelé à «  libérer l’ensemble des détenus politiques, les blogueurs et les journalistes, et à mettre fin aux poursuites judiciaires et aux procès expéditifs à l’encontre des militants  ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Annahj Addimocrati - Sahara Occidental - Guerguerat

Aller plus loin

Maroc : de la prison ferme pour un activiste proche du Hirak

Abdelali Bamad, 35 ans, a écopé de deux ans de prison ferme pour "outrage au drapeau national et au symbole de l’État". Tel est le verdict rendu par le tribunal de première...

Hirak du Rif : des partis politiques veulent la résolution définitive du dossier

Nasser Zefzafi, Nabil Ahamjik et leurs compagnons ont entamé depuis une vingtaine de jours une grève de la faim en protestation contre des pressions qu’ils disent subir de...

Maroc : un blogueur proche du Hirak condamné

Le blogueur, Adnan Ahemdoun, membre d’Al Adl Wal Ishane, a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et une amende de 500 DH. C’est le Tribunal de première instance de...

Un parti politique espagnol s’en prend au Maroc

La branche locale du Parti Populaire(PP) de Melilla affûte ses armes pour contrer le nouveau gouvernement sur certaines questions dont celles relatives au Maroc. Le parti...

Ces articles devraient vous intéresser :

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.