Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

8 novembre 2022 - 07h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Bon nombre de Marocains ont pris d’assaut les magasins pour s’approvisionner en quantité de lait. Cette situation a poussé certaines grandes surfaces à limiter les ventes de lait et surveiller les achats. Le royaume fait, en effet face à une pénurie de lait, due à la sécheresse sévère que traverse le pays.

Le groupe Marjane s’en explique, affirmant que cette décision ne concerne que certaines surfaces et vise à assurer une meilleure gestion des stocks. En plus de la baisse signalée au niveau de la production, ce manque de lait dans les rayons des commerces s’explique également par des achats massifs des consommateurs.

A lire : Maroc : augmentation des prix du lait

À en croire le groupe, certains consommateurs achètent ces grandes quantités pour les revendre au détail « dans une approche spéculative ». Cette situation risque d’avoir des conséquences sur la disponibilité du produit dans les grandes surfaces et pourrait engendrer des situations de ruptures, a averti le groupe.

« Notre rôle est d’empêcher, dans la conjoncture, ces achats en gros spéculatifs et de garantir l’écoulement des produits vers le consommateur final », a-t-il souligné. Et d’ajouter que « ce sont les instructions permanentes que nous donnons à tous nos magasins depuis toujours. Nous sommes des commerçants au détail et non des grossistes. » Toutefois, rassure le groupe, aucune rupture de stock n’est à craindre et il veillera à fournir les quantités suffisantes à ses clients.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Alimentation - Sécheresse au Maroc

Aller plus loin

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la...

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le...

Maroc : augmentation des prix du lait

Le lait coûtera désormais bien plus cher au Maroc. Les sociétés qui commercialisent ce produit de première nécessité ont opéré une augmentation non négligeable.

Ces articles devraient vous intéresser :

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.