Permis marocain : le gouvernement espagnol approuve l’homologation

26 juin 2004 - 12h29 - Espagne - Ecrit par :

Le gouvernement espagnol, réuni vendredi en conseil des ministres, a approuvé l’accord d’homologation des permis de conduire marocains en Espagne, qui "était entré provisoirement en application" le 9 juin dernier.

L’accord entre l’Espagne et le Maroc pour la reconnaissance mutuelle et l’échange des permis de conduire a été approuvé en même temps que deux accords similaires signés avec le Pérou et l’Uruguay et qui seront soumis au parlement bicaméral pour ratification.

Après l’entrée en vigueur de cet accord, entre 100.000 et 150.000 personnes sur les 335.000 Marocains légalement établis en Espagne, selon certaines estimations, pourront troquer leur permis de conduire marocain contre celui d’Espagne après l’accomplissement d’un certain nombre de démarches administratives.

Aux termes de l’accord signé entre les deux pays le 8 mars 2004, les titulaires des permis de conduire marocains de classe A et B pourront obtenir le permis espagnol sans avoir à passer d’examens théorique ou pratique.

Par contre, les titulaires des permis de classe C, C+E, D et D+E, devront satisfaire à des examens théoriques de maîtrise du code de la route espagnol et des examens pratiques de circulation sur les voies de trafic général.

Cet accord permettra aussi d’améliorer la sécurité sur les routes espagnoles, puisque les Marocains qui ne disposaient pas auparavant de permis de conduire espagnols ne pouvaient ni assurer leurs véhicules, ni les soumettre à des contrôles techniques.

Synthèse de bladi.net - Map

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Administration - Routier - Code de la route marocain - Ministère de l’Equipement et du Transport

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Une vague d’embauches publiques attendue en 2024

L’État marocain prévoit en 2024 la création de 30 034 postes dans les ministères et institutions publiques, révèle le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Tanger Med, un port hub pour l’Afrique d’ici 2030

Le Maroc poursuit sa stratégie portuaire à l’horizon 2030 avec Tanger Med comme référence. Le royaume a engagé une politique de développement de ports modernes et compétitifs.

Plus de 90 000 fonctionnaires marocains payés à ne rien faire

La ministre déléguée auprès du chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour, n’a pas souhaité ouvrir une enquête sur le scandale des fonctionnaires fantômes, estimés à plus de 90 000 dans...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Vers l’abandon du projet de construction du tunnel de Tichka ?

Le projet de construction du tunnel de Tichka pourrait être abandonné pour celui du tunnel de l’Ourika. C’est du moins ce que déduit le ministère de l’Équipement.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.